Santé Canada soutient la préparation des établissements de soins de longue durée à la pandémie

Ottawa (Ont.) et Edmonton (Alb.). — Aujourd’hui, le nouvel organisme issu de la fusion de l’Institut canadien pour la sécurité des patients et de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé a annoncé un investissement de 2,05 millions de dollars par Santé Canada pour aider les établissements de soins de longue durée (ESLD) et les résidences pour personnes âgées (RPA) partout au pays à renforcer leur préparation à la pandémie et leur capacité d’intervention.

Le secteur canadien des ESLD et des RPA a été durement touché par la pandémie de COVID-19. La proportion de décès causés par la COVID-19 chez les résidents d’ESLD au Canada a été plus élevée que celle d’autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), soit près de 80 % des premiers décès causés par le nouveau coronavirus .

En réponse à cette situation, près de 300 établissements participent au programme SLD+ et pandémie : apprendre ensemble créé par l’Institut canadien pour la sécurité des patients et la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé. Le programme SLD+ aide les équipes fournissant des services de santé aux personnes âgées qui vivent en milieu collectif à rapidement échanger et apprendre les unes des autres, à se préparer à de futures éclosions et à atténuer les répercussions de la pandémie par de l’accompagnement, du financement, de l’apprentissage en ligne et des caucus nationaux.

Le programme SLD+ se concentre sur six pratiques prometteuses pour renforcer la préparation à la pandémie et la capacité d’intervention : préparation; prévention; effectifs; réponse à la pandémie et capacité de mobilisation; planification des soins COVID et non COVID; et présence des familles.

« Nous devons à celles et ceux touchés par les premières éclosions de COVID-19 dans les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées d’apprendre de leur expérience et des leçons difficiles qui en ont été tirées. Le financement additionnel offert par Santé Canada aidera 200 établissements supplémentaires à participer aux efforts pour accélérer l’adoption de pratiques prometteuses qui renforceront la préparation à la pandémie et la qualité des soins », explique Jennifer Zelmer, présidente-directrice générale du nouvel organisme issu de la fusion de l’ICSP et de la FCASS.

« Ce programme met en relation les établissements confrontés à des tensions similaires. Il s’agit d’une source d’inspiration, et nous pouvons apprendre de l’expérience des autres. Avoir cette expertise à portée de main n’a pas de prix », insiste Jen Plant, directrice de la pratique clinique au Centre de santé Perley-Rideau pour anciens combattants (à Ottawa), l’un des établissements participant au programme SLD+.

Les faits en bref :

  • Le programme SLD+ et pandémie : apprendre ensemble a été lancé en août 2020 après la publication du rapport Repenser les soins aux personnes âgées : les prochaines étapes de la réponse à la COVID-19 dans les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées.
  • Le programme SLD+ est offert par l’ICSP et la FCASS avec l’appui de Santé Canada, de la Fondation AMC, du BC Patient Safety and Quality Council, de l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick et de l’ACMTS, afin que les efforts répondent aux besoins partout au pays.
  • Le financement additionnel de 2 millions de dollars de Santé Canada porte à 4,5 millions de dollars le financement total offert aux ESLD et aux RPA dans le cadre du programme SLD+, un montant qui comprend également une subvention de 2 millions de dollars provenant de la Fondation AMC.
  • De plus amples renseignements sur le programme sont disponibles à l’adresse fcass-cfhi.ca/LTC. 
  • Les équipes qui s’inscrivent d’ici le 19 décembre pourront demander un financement maximal de 10 000 $ pour renforcer leur préparation à la pandémie et leur capacité d’intervention et profiter d’un accompagnement. Les équipes utilisent le financement de différentes façons : achat d’équipement de protection individuelle, ajout d’heures de travail axées sur la préparation à la pandémie, offre de formation et de soutien en santé mentale pour le personnel, acquisition d’équipement de soins virtuels, etc. Les équipes peuvent s’inscrire sur le site Web de la FCASS.
  • Le financement de 2,05 millions de dollars s’ajoute au financement annuel de près de 25 millions de dollars accordé à l’ICSP et à la FCASS par Santé Canada afin d’améliorer la qualité et la sécurité des services de santé.

Le nouvel organisme issu de la fusion de l’ICSP et de la FCASS travaille avec des partenaires pour faire connaître des innovations éprouvées et des pratiques exemplaires en matière de sécurité des patients et de qualité des services de santé. En collaborant avec des patients et d’autres partenaires, nous pouvons améliorer durablement l’expérience des patients, la vie professionnelle des prestataires de soins de santé, l’utilisation des ressources et la santé de toutes et tous au Canada. L’organisation est un organisme de bienfaisance sans but lucratif financé par Santé Canada. Visitez fcass-cfhi.ca et patientsafetyinstitute.ca/fr pour en savoir plus.

– 30 –

Les opinions exprimées dans le présent document ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada.

Pour en savoir plus ou pour organiser une entrevue, communiquer avec :
Ashlee Biggs, responsable principale des communications
613 728-2238 / Ashlee.Biggs@cfhi-fcass.ca 


1Institut canadien d’information sur la santé. La pandémie dans le secteur des soins de longue durée : où se situe le Canada par rapport aux autres pays? Ottawa (Ont.), 2020. Accessible ici : https://www.cihi.ca/sites/default/files/document/covid-19-rapid-response-long-term-care-snapshot-fr.pdf