Des experts présentent les étapes clés de la réintégration des proches aidants dans les hôpitaux pendant la pandémie de COVID-19

Aujourd’hui, la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) a publié un rapport qui présente les principales étapes et ressources grâce auxquelles les hôpitaux pourront de nouveau accueillir les proches aidants. Le rapport, Réintégration des proches aidants comme partenaires de soins essentiels pendant la pandémie de COVID-19, a été élaboré avec l’aide d’experts de partout au pays, dont des patients, des membres de la famille et des proches aidants partenaires.

En raison de la pandémie de COVID-19, de nombreux hôpitaux canadiens ont fermé leurs portes à presque tous les visiteurs, y compris aux proches aidants désignés comme des partenaires de soins par les patients. L’importance des proches aidants est fondée sur les données probantes, qui démontrent que leur présence a un effet positif sur les soins, l’expérience, la sécurité et l’état de santé. Dans le but d’aider les hôpitaux qui revoient leurs politiques à réintégrer les proches aidants comme partenaires de soins essentiels, la FCASS a mis sur pied un groupe consultatif d’experts en réponse rapide. Celui-ci se compose de cliniciens, de dirigeants du système de santé et d’hôpitaux généraux d’hôpitaux, de juristes, de bioéthiciens et d’experts en santé publique, ainsi que de patients, de membres de la famille et de proches aidants partenaires de partout au pays. Le groupe consultatif a examiné les données probantes, pris en considération le contexte de la pandémie et établi les étapes clés suivantes :

  1. Établir des fondations pour les soins en partenariat entre le patient et sa famille
  2. Revoir les politiques sur la présence des familles avec la participation des patients, membres de la famille et proches aidants partenaires
  3. Faire la différence entre les proches aidants qui sont des partenaires de soins essentiels et les visiteurs
  4. Se pencher sur les besoins des personnes exposées à certains risques sans la présence de proches aidants désignés comme partenaires de soins essentiels
  5. Adopter une approche globale et équilibrée d’évaluation des risques
  6. Mettre en place un processus d’appel rapide
  7. Augmenter la quantité de données probantes pouvant orienter les décisions relatives à la présence de proches aidants

 

Au cours des cinq dernières années, les politiques ouvertes sur la présence des familles sont devenues courantes dans les hôpitaux du Canada. À l’hiver 2020, une étude de la FCASS a révélé que 73 % des hôpitaux de l’échantillon avaient des politiques de visites accommodantes. À la mi-mars, la situation avait considérablement changé en raison de la pandémie de COVID-19 : hormis quelques exceptions pour certains patients, aucun des hôpitaux compris dans une étude de suivi n’avait de politiques de visites accommodantes.

Dans leur démarche de modification des restrictions générales des visites, les dirigeants et les organisations pourront s’inspirer de ce rapport, qui présente des données probantes, des ressources et des exemples de soins en partenariat avec les patients et les familles qui peuvent servir en période de pandémie. Il existe des moyens créatifs et novateurs de rendre leur place aux partenaires de soins essentiels : le port, par les proches aidants, d’un porte-nom indiquant clairement leur rôle; la mise en place de protocoles de dépistage (comme pour les prestataires de soins); la formation sur le contrôle des infections (technique pour enfiler et retirer l’équipement de protection individuelle), etc.

Depuis 2010, la FCASS parraine des partenariats avec des patients et leur famille afin d’améliorer les soins dans tout le continuum. On peut penser à la campagne et au projet collaboratif Meilleurs ensemble, qui a encouragé les hôpitaux de partout au pays à revoir et à améliorer leurs politiques sur la présence des familles.

La FCASS tiendra un webinaire de discussion sur le rapport et les politiques sur la présence des familles, auquel participera le groupe consultatif, le 14 juillet à midi (HAE).

Citations

« Les proches aidants sont des partenaires de soins essentiels : ils sont des alliés importants dans l’amélioration de la qualité et de la sécurité. Beaucoup d’entre nous dispensent des soins médicaux, notamment des soins complexes qui demandent une bonne connaissance des protocoles de contrôle des infections. Les proches aidants sont bien informés, expérimentés, et très motivés à protéger leur proche. » – Maggie Keresteci, membre du groupe consultatif, proche aidante et directrice exécutive de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé

« Il y avait de bonnes intentions derrière la restriction rapide des visites, mais les restrictions prolongées posent aussi des risques. Nous espérons que ce rapport et les ressources qu’il contient aideront les hôpitaux et les autres organisations qui revoient leurs politiques et qui souhaitent fournir des soins axés sur le patient pendant la pandémie. » – Jennifer Zelmer, présidente-directrice générale de la FCASS

Télécharger le rapport sur la réintégration

À propos de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé

La Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé travaille main dans la main avec ses partenaires pour accélérer l’identification, la diffusion et la mise à l’échelle d’innovations qui ont fait leurs preuves dans le domaine des services de santé. Ensemble, nous améliorons durablement l’expérience du patient, la vie professionnelle des prestataires de soins de santé, le rapport qualité-prix des services et la santé de la population canadienne.

La FCASS est un organisme sans but lucratif financé par Santé Canada. Les opinions exprimées dans le présent document ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada. Rendez-vous au fcass-cfhi.ca pour en savoir plus.

Pour en savoir plus ou organiser une entrevue avec les médias, adressez-vous à :
Ashlee Biggs, Responsable principale des communications,
Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé
Téléphone mobile : 613-728-2238
Ashlee.Biggs@cfhi-fcass.ca

Logo fcass-cfhi.ca