L'Outil de déprescription des antipsychotiques

Cet outil de déprescription des antipsychotiques a été créé conjointement par la FCASS et l’école de pharmacie de l’Université Memorial de Terre-Neuve. Il sert à évaluer la pertinence du recours aux antipsychotiques chez les résidents en soins de longue durée.

La recherche montre que les antipsychotiques sont peu efficaces pour atténuer les comportements réactifs (réaction, agitation, apathie, etc.) chez les personnes atteintes de démence. Leur utilisation à long terme est associée à une altération des fonctions cognitives et à des événements indésirables, en particulier chez les personnes âgées. La plupart du temps, le traitement de première intention des comportements réactifs ne devrait pas être un antipsychotique.

Il faudrait plutôt donner à l’équipe de soins les moyens de découvrir les préférences des résidents et de créer un environnement favorable qui en tient compte, ainsi que le temps de cerner et de satisfaire les besoins des personnes atteintes de démence.

Servez-vous de cet outil pour évaluer la pertinence des antipsychotiques que prennent les résidents. Nous vous recommandons de songer à diminuer la dose chez ceux qui n’ont pas reçu de diagnostic de schizophrénie, de chorée de Huntington, d’hallucinations ou d’idées délirantes provoquant de la détresse, de même que chez ceux qui ne sont pas en fin de vie.

Télécharger l'outil