Amélioration des soins aux patients, réduction des temps d’attente et efficience accrue des pratiques

Le défi : le processus traditionnel a des conséquences indésirables

La plupart des médecins demandent à leurs patients de prendre leurs rendez-vous longtemps à l'avance. Toutefois, les patients ayant besoin de soins d'urgence veulent voir leur médecin sans délai. S'ils ne peuvent pas obtenir de rendez-vous immédiat, ils vont souvent chercher des soins ailleurs, habituellement au service d'urgence d'un hôpital. Cela a un effet d'accumulation des retards dans les hôpitaux et dans l’ensemble du système de santé.

Le projet d'amélioration : analyser l'accès le jour même pour le Cap-Breton

Elaine Rankin, directrice des services de première ligne et de la santé de la population à la Régie régionale de la santé Cape Breton, a voulu s'attaquer à ce problème en consacrant son projet d'intervention FORCES à l'examen du concept d'accès le jour même afin de déterminer s’il pouvait être appliqué au Cap-Breton. Cet accès amélioré est un système par lequel les calendriers de rendez-vous des médecins restent ouverts, ce qui permet aux patients de prendre des rendez-vous le jour même selon leurs besoins.

Le résultat : un projet pilote permet d'évaluer les avantages de l'accès le jour même

Ses recherches ont convaincu Elaine Rankin que les médecins du Cap-Breton pourraient facilement adopter cette méthode. En collaboration avec plusieurs d'entre eux, elle a lancé un projet pilote destiné à juger de l'efficacité du système.

L'impact : plus de médecins adoptent ce système supérieur de rendez-vous

 

Les résultats du projet pilote ont été immédiats et impressionnants. Les médecins participants ont signalé une réduction marquée des défections (patients qui ne se présentent pas), une hausse notable de leur efficacité pendant les visites des patients et une meilleure utilisation de l’ensemble de leurs ressources en personnel. Toutefois, les bienfaits ne se sont pas limités aux cabinets des médecins. Les visites en salle d'urgence de patients des médecins participants pour des consultations non urgentes ont baissé de 28 p. 100. Au vu de ces résultats, un nombre croissant de médecins du Cap-Breton adoptent le système d'accès amélioré, et le ministère provincial de la Santé recommande maintenant la diffusion de cette méthode d’attribution des rendez-vous comme tâche prioritaire de son plan d'action pour les services de première ligne.

Elaine Rankin

Elaine Rankin
Directrice des services de première ligne et de la santé de
la population
Régie régionale de la santé Cape Breton
Sydney (Nouvelle-Écosse)


Pour en savoir plus sur ce projet ou le programme FORCES veuillez visiter fcass-cfhi.ca/forces ou nous envoyer un courriel à info@cfhi-fcass.ca.