Renforcer nos soins de longue durée : Projet collaboratif de diffusion de PREVIEW-ED ©

À propos de PREVIEW-ED©

PREVIEW-ED© est un outil de dépistage novateur, mis au point par Marylin El Bestawi par l’intermédiaire du Programme de formation de cadres de la FCASS :FORCES. L’outil s’avère utile pour le personnel des établissements de soins de longue durée, car il permet de détecter de façon précoce une détérioration de la santé parmi les résidents pour quatre affections : la pneumonie, les infections des voies urinaires (IVU), la déshydratation et l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). L’outil permet de mesurer les signes et symptômes ainsi que la gravité de neuf indicateurs à l’aide d’une simple échelle où les utilisateurs peuvent noter chaque indicateur pour ainsi produire un bilan consolidé en vue de quantifier le changement. Cet outil dont les instructions sont longues d’une page seulement prend entre 8 à 15 secondes à administrer pour chaque résident par les préposés aux services de soutien à la personne ou par les aides en soins de santé dans le cadre de leurs fonctions de routine.

Cet outil a fait l’objet d’un essai pilote dans des centres de soins de longue durée à Toronto en 2012 et à la Régie de Fraser Health pendant la période 2016-2017, et a permis de réduire de façon significative le taux de transfert au service d’urgence (SU).

Projet collaboratif de diffusion de PREVIEW-ED© Fraser Health et Interior Health

La proportion de Canadiens âgées de 65 ans et plus connaît la croissance la plus rapide de tous les groupes d’âge. En 2031, les personnes âgées compteront pour 22,8 % de la population totale du Canada. Les personnes âgées qui vivent dans les établissements de soins de longue durée (ESLD) présentent un risque d’hospitalisation accru.1 Un rapport de la FCASS de 2014 a démontré que, parmi les personnes âgées vivant dans un ESLD, environ une visite à l’urgence sur trois pourrait être évitée. Selon les études portant sur les aînés hospitalisés, de 22,9 % à 43,9 % de ces personnes contractent au moins une maladie iatrogène* pouvant entraîner des complications graves ou fatales.2 Les visites évitables sont le plus souvent causées par des infections urinaires, des pneumonies et des chutes. Ces maladies pourraient être traitées à l’établissement, par le personnel fournissant les soins directs, afin d’éviter aux personnes âgées de se rendre à l’urgence.3

La Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) a établi un partenariat avec les régies de la santé Fraser Health et Interior Health afin d’encourager l’utilisation de l’outil PREVIEW-ED© (Practical Routine Elder Variants Indicate Early Warning for ED) dans les centres de soins en hébergement des régions de la Colombie-Britannique relevant de ces instances.

Quarante centres de soins en hébergement relevant de Fraser Health et trois relevant d’Interior Health participent à la première phase du projet collaboratif de diffusion de PREVIEW-ED©, pendant laquelle l’outil est mis en œuvre et utilisé au quotidien. La seconde phase de mise en œuvre de PREVIEW-ED© se déroulera en 2017-2018 dans les centres de soins en hébergement restants des deux régions.
En savoir plus le projet collaboratif de diffusion de PREVIEW-ED© »

*lorsqu’un patient contracte une maladie ou une blessure suite à un service reçu par un prestataire de soins.


1Canadian Institute for Health Informatics (CIHI). (November 2014). Sources of Potentially Avoidable Emergency Department Visits. Retrieved from https://secure.cihi.ca/free_products/ED_Report_ForWeb_EN_Final.pdf
2 JENSEN, P.M., FRASER, F., SHANKARDASS, K., EPSTEIN, R., KHERA, J. « Are long-term care residents referred appropriately to hospital emergency departments? », Can Fam Physician, mai 2009, vol 55, no 5, p. 500-505.
WALKER, J.D., TEARE, G.F., HOGAN, D.B., LEWIS, S., MAXWELL, C.J. « Identifying potentially avoidable hospital admissions from Canadian long-term care facilities », Med Care, 2009, vol. 47, no 2, p. 250-254.