Optimiser les pratiques, les usages, les soins et les services – Antipsychotiques (OPUS-AP) au Québec

  • Formation des équipes
  • Planification de l’initiative
  • Lancement
  • Mise à l’épreuve des changements
  • Légère amélioration
  • Amélioration
  • Amélioration importante
  • Amélioration durable

En 2017, les autorités gouvernementales et les chefs de direction de tous les établissements de santé et de services sociaux du Québec qui prodiguent des soins de longue durée ont convenu de lancer un projet collaboratif intégré pour réduire ou cesser l’utilisation inappropriée d’antipsychotiques dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de la province.

Fondé sur l’approche Utilisation appropriée des antipsychotiques (UAA) de la FCASS, le projet collaboratif Optimiser les pratiques, les usages, les soins et les services – Antipsychotiques (OPUS-AP) est un partenariat entre la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) et des experts québécois des quatre réseaux de recherche. Le projet OPUS-AP vise à améliorer la qualité et l’expérience de soins pour les résidents des CHSLD atteints de démence, ainsi que pour leur famille et leurs partenaires et prestataires de soins.

Le projet collaboratif OPUS-AP comporte trois phases :

  • Phase 1 (avril 2017 à octobre 2018) : 24 centres de soins de longue durée (1 unité par CHSLD)
  • Phase 2 (janvier 2019 à avril 2020) : 134 centres de soins de longue durée (325 unités par CHSLD)
  • Phase 3 (automne 2020 à mars 2021) : 183 centres de soins de longue durée (CHSLD)

Phase 1

La phase 1 du projet collaboratif OPUS-AP a entraîné la réduction ou l’arrêt complet de la prise d’antipsychotiques chez 85,9 % des résidents pour qui la déprescription a été tentée. Dans les organisations participantes, le projet collaboratif a aussi eu des retombées positives sur l’expérience des patients, la santé de la population et la vie professionnelle des soignants.

Pour en savoir plus sur le déroulement de la phase 1 du projet OPUS-AP, écoutez le témoignage d’une chef d’unité et chargée de projet participante.

Pour en savoir plus sur les résultats de la phase 1, téléchargez l’affiche.

Phase 2

La phase 2 du projet collaboratif OPUS-AP est axée sur l’expansion de l’approche UAA à 120 autres CHSLD du Québec. Pour en savoir plus sur l’approche de formation des formateurs mise en œuvre dans le cadre du projet, regardez la vidéo ci-dessous.

La phase 2 s’est terminée en avril 2020 et les résultats sont à venir. Abonnez-vous à notre bulletin pour les connaître dès que possible.

  • Régions de la phase 2

Phase 3

La phase 3 du projet collaboratif OPUS-AP vise l’expansion de l’approche UAA aux derniers 183 CHSLD du Québec. Elle commencera à l’automne 2020.

Il s’agit de passer de la recherche aux actes. Nous avons créé une autoroute de transfert des connaissances dans le cadre de cette démarche collaborative. On va tous mettre l’épaule à la roue pour changer les choses.

-Martin Beaumont,
PDG du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec et co-porteur du projet OPUS-AP (2018)