Médecine connectée : améliorer l’accès des prestataires de soins primaires à des médecins spécialistes

  • Formation des équipes
  • Planification de l’initiative
  • Lancement
  • Mise à l’épreuve des changements
  • Légère amélioration
  • Amélioration
  • Amélioration importante
  • Amélioration durable

Au Canada, les personnes dirigées vers un spécialiste par leur prestataire de soins primaires doivent souvent attendre avant d’avoir accès aux soins. Dans une enquête du Fonds du Commonwealth réalisée en 2016 et évaluant l’accès aux médecins spécialistes dans 11 pays, le Canada s’est d’ailleurs classé au dernier rang. En effet, 56 % des personnes vivant au Canada ont indiqué avoir attendu au moins quatre semaines avant une consultation.1

La Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé s’est associée à Inforoute Santé du Canada, au Collège des médecins de famille du Canada et au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada pour diffuser deux innovations éprouvées ayant permis d’améliorer considérablement l’accès aux services spécialisés en contexte de soins primaires.

Dans le cadre d’un projet collaboratif d’amélioration de la qualité de 18 mois, 11 équipes canadiennes ont amélioré l’accès aux conseils de médecins spécialistes par les prestataires de soins primaires. Pour ce faire, elles ont adapté et mis en œuvre le programme RACEMC, le système BASEMC ou les deux. Deux modèles de consultation à distance pour la prestation de soins que la FCASS avait découverts grâce au programme FORCES de formation pour cadres.

Le programme RACEMC comprend une ligne téléphonique et une application lancées par Providence Health Care et Vancouver Coastal Health en Colombie-Britannique. Quant au système BASEMC, il s’agit d’un service sécurisé de consultation de spécialistes en ligne lancé dans le Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain, en Ontario.

Ce projet collaboratif d’amélioration de la qualité s’inscrit dans la lignée du projet de cybercollaboration Médecine connectée 2016-2017, au cours duquel 10 équipes du Canada et d’ailleurs ont uni leurs forces et élaboré des plans et des stratégies d’affaires pour mettre en œuvre des services de consultation à distance dans leurs régions.

Certaines des équipes participantes se sont depuis jointes au Défi Momentum, un programme de la FCASS ouvert sur invitation uniquement, qui aide les équipes ayant terminé un projet collaboratif à accroître la portée de leur innovation et à en pérenniser les retombées.

Médecine connectée : un plus pour les services de santé au Canada

Médecine connectée s’inscrit dans l’action de la FCASS visant à diffuser et à mettre à l’échelle des innovations éprouvées qui ouvrent l’accès à des soins de haute qualité, plus proches du milieu de vie.

Avec les consultations à distance, les patients admissibles reçoivent les conseils d’un spécialiste par l’entremise d’un prestataire de soins primaires qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance. Le processus est généralement plus rapide que d’aiguiller le patient pour obtenir un rendez-vous en personne et permet souvent d’éviter des visites inutiles aux services d’urgence.

En 2019, la FCASS et ses partenaires ont annoncé les résultats de ce projet collaboratif couronné de succès. Au cours du projet, plus de 2 200 prestataires de soins primaires se sont inscrits à un service de consultation à distance (auxquels ils ont toujours accès) leur permettant de consulter rapidement des spécialistes, généralement en une semaine maximum. De leur côté, plus de 800 médecins spécialistes se sont inscrits à des services similaires au système BASEMC ou au programme RACEMC pour proposer des consultations. La spécialité la plus recherchée était la psychiatrie, suivie par la cardiologie, la néphrologie, l’obstétrique, la gynécologie et la pédiatrie.

Plus de 19 000 consultations à distance ont été réalisées entre juin 2017 et septembre 2019.

L’approche

Des organismes prodiguant des services de santé couverts par le système de santé publique, des ministères et des prestataires de soins canadiens ont participé au projet collaboratif Médecine connectée entre juin 2017 et 2018. Ce projet visait à épauler les équipes participantes dans la diffusion et l’adaptation du programme RACEMC et du système BASEMC, améliorant ainsi l’accès aux médecins spécialistes en contexte de soins primaires à l’aide de services téléphoniques et des technologies numériques.

Les équipes ont eu accès à un financement de démarrage pouvant atteindre 600 000 $ ainsi qu’à du soutien pour la mise en œuvre, la diffusion, la mise à l’échelle et l’évaluation des innovations dans le cadre de leur projet.

Afin de développer leurs compétences en amélioration de la qualité, elles ont participé à un programme d’apprentissage englobant des webinaires de formation, des ateliers en personne, l’accès à un réseau d’enseignants et de formateurs spécialisés et des activités de réseautage entre pairs.

Certains des outils et ressources utilisés peuvent être téléchargés à partir du répertoire d’innovations, d’outils et de ressources de la FCASS.

Les équipes et les enseignants

  • Équipes du projet collaboratif de diffusion Médecine connectée (2017-2018)

  • Les enseignants du projet collaboratif de diffusion Médecine connectée (2017-2018)

  • Les équipes du projet de cybercollaboration Médecine connectée (2016-2017)

Si le projet avait été entrepris par un seul groupe, il n’aurait pas fonctionné. Il n’a pas été conçu dans un esprit hiérarchique : c’est un projet véritablement collaboratif façonné par l’ensemble des parties prenantes. 

-Karla Faig,
Conseillère en soins de santé au ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick (2019)

Communiqués

Nouveaux résultats : un programme novateur améliore l’accès aux conseils médicaux de spécialistes en contexte de soins primaires partout au Canada
Lire la suite >

Contenu relié

Le programme RACE (Accès rapide à une consultation fondée sur l’expertise)
Lire la suite >

Innovation

Le projet de consultation électronique BASE de Champlain
Lire la suite >

1Institut canadien d’information sur la santé, Enquête internationale 2016 du Fonds du Commonwealth sur les politiques de santé auprès des adultes dans 11 pays. Sur Internet : www.cihi.ca/fr/lenquete-2016-du-fonds-du-commonwealth.