Meilleurs ensemble

L’histoire de Meilleurs ensemble

L’hospitalisation peut être un événement majeur pour les patients et leurs proches. Non seulement les patients ne se sentent physiquement pas bien, mais ils peuvent avoir l’impression que leur santé mentale et émotionnelle est aussi à risque. Ils ont besoin du soutien des gens qui les connaissent le mieux. L’adoption de politiques sur la présence des famillesLes politiques sur la présence des familles permettent aux patients d’autoriser un membre de leur famille ou un proche à rester à leur chevet en tout temps. Elles créent un climat accueillant dans lequel les familles et proches peuvent participer pleinement aux soins. Ils offrent du soutien émotionnel et, en servant de lien avec l’équipe responsable et en contribuant aux transitions de soins, ils assurent une continuité des soins. est essentielle à la participation des patients, des familles et des proches aidants en tant que partenaires de soins, et à l’amélioration de l’expérience et de l’état des personnes hospitalisées.

La recherche est sans équivoque : la présence des familles et des proches aidants et leur participation en tant que partenaires de soins réduisent les erreurs de médication, les chutes et les réhospitalisations, améliorent l’expérience et le bien-être émotionnel des patients, et augmentent la satisfaction du personnel.1,2

En 2015, la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé a lancé la campagne Meilleurs ensemble, avec l’Institute for Patient- and Family-Centered Care aux États-Unis et des organismes de santé renommés au Canada. Durant la campagne, les organismes fournisseurs de services de santé ont reçu une trousse de changement et des outils et ressources pour adapter et bonifie leurs politiques sur la présence des familles.

En 2016, nous avons mis sur pied une cybercollaboration en amélioration de la qualité durant laquelle nos enseignants et nos formateurs ont assisté 12 organismes de santé dans l’élaboration, l’adoption et la mise en œuvre de politiques sur la présence des familles.

Poursuivant sur cette lancée, nous avons tenu en 2017 une table ronde pancanadienne dans l’objectif de diffuser les pratiques exemplaires en matière de présence des familles par-delà les frontières régionales, provinciales et territoriales – et de faire voir les familles et les proches aidants non pas comme des visiteurs, mais comme des partenaires de soins essentiels.

En 2019, grâce à la campagne et à la cyberbollaboration, des provinces et plus de 50 organismes de partout au pays s’étaient publiquement engagés à revoir et à améliorer leurs politiques sur la présence des familles. Un groupe d’experts a été formé pour analyser les politiques en la matière, entre autres les différentes applications des partenariats avec les patients et les familles (transitions de soins, tournées d’étage, prise de décisions et planification interprofessionnelles).

Téléchargez le résumé de l’étude >

La lutte contre la COVID-19

Dans le contexte de la pandémie et pour limiter le risque de propagation de la COVID-19, de nombreux hôpitaux du pays ont rapidement décidé, en mars 2020, de modifier considérablement leurs politiques sur la présence des familles. Sauf dans les cas de soins de fin de vie, d’hospitalisations en pédiatrie et d’accouchements, la grande majorité des organismes de santé ont imposé des restrictions générales des visites ou des politiques d’interdiction complète, qui s’appliquaient aussi aux partenaires de soins essentiels.

Tandis que la situation évolue, nous travaillons à ce que les organismes de santé ne voient plus les familles et les proches aidants comme des visiteurs, mais les considèrent comme des partenaires essentiels. Ce principe des soins axés sur le patient et sa famille doit demeurer, y compris en temps de crise.

L’étendue et l’application des restrictions varient d’un organisme à l’autre. Certains ont fait preuve de créativité pour s’assurer que les familles et les proches aidants puissent continuer d’agir à titre de partenaires de soins à distance, notamment par téléphone, par message texte et par courriel. Des organismes ont même prêté des iPad et d’autres appareils.

Pour faire connaître ces moyens novateurs pendant la pandémie, nous avons tenu un webinaire de la série Pleins feux en avril 2020. Nous avons aussi eu des échanges avec le Réseau national pour la participation en santé au sujet du maintien du rôle de partenaires de soins des familles et proches aidants pendant la crise.

Nous avons aussi créé un groupe consultatif d’experts en réponse rapide, afin qu’il conçoive un document d’information qui guidera les organismes de santé et les autorités compétentes dans la réintégration des proches aidants et des partenaires de soins. Le groupe représente une variété de points de vue, comme en témoigne la diversité de ses membres : cliniciens, professionnels de la santé publique, dirigeants d’organismes et du système, juristes, bioéthiciens et universitaires, ainsi que des patients, membres de la famille et proches aidants partenaires.

La FCASS et l’Institut canadien pour la sécurité des patients se sont associés pour mettre sur pied un laboratoire des politiques virtuels pour rassembler différents points de vue et exploiter les données probantes qui montrent que les proches aidants sont des partenaires de soins essentiels. Avec l’ensemble des participants, nous allons créer des outils stratégiques qui aideront les organismes à appliquer les principes des soins axés sur le patient et sa famille en période de crise.

Abonnez-vous à notre bulletin pour tout savoir sur l’avancement de notre travail, comme la publication du document d’information et la disponibilité des outils et ressources du Laboratoire des politiques.

Meilleurs ensemble : un plus pour les services de santé au Canada

Foncièrement, la présence des familles repose sur la reconnaissance de l’importance du rôle de soutien des familles et des proches aidants dans les soins et le bien-être des patients.

Les politiques sur la présence des familles permettent aux patients d’autoriser un membre de leur famille ou un proche à rester à leur chevet en tout temps. Elles créent un climat accueillant dans lequel les familles et proches peuvent participer pleinement aux soins. Ils offrent du soutien émotionnel et, en servant de lien avec l’équipe responsable et en contribuant aux transitions de soins, ils assurent une continuité des soins.

Tant que durera la pandémie, il faudra suivre une approche de réintégration selon laquelle un ou deux proches sont désignés partenaires de soins essentiels.

Les familles et les proches aidants participent souvent aux procédures médicales mineures, ainsi qu’à l’alimentation, la mobilité, la stimulation cognitive et l’hygiène des patients, et à la prise des médicaments selon l’horaire prévu. En ce qui concerne la coordination et la continuité des soins, ils sont en général essentiels. Ce sont des alliés pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité, et des membres indispensables de l’équipe de soins.


Chronologie

  • 2015

    Lancement de la campagne Meilleurs ensemble
  • 2016

    Cybercollaboration Meilleurs ensemble
  • 2017

    Table ronde Meilleurs ensemble
  • 2018

    Fin de la campagne Meilleurs ensemble. Plus de 50 organismes ont pris des engagements
  • 2019

    Formation du Groupe consultatif d’experts
  • 2020

    Formation du Groupe consultatif d’experts sur la réponse rapide COVID-19 et création du Laboratoire des politiques

Outil / Ressource

Trousse de changement Meilleurs ensemble
Lire la suite >

Blogue

Les proches aidants : plus que de simples visiteurs, des partenaires essentiels
Lire la suite >

Série de webinaires

COVID-19 et partenariats patients
Inscrivez-vous pour participer > 

1Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (2015). Beaucoup plus qu’une simple visite : examen des politiques en matière de visites dans certains hôpitaux de soins actifs au Canada, Ottawa. Sur Internet : https://www.fcass-cfhi.ca/PublicationsAndResources/ResearchReports/ArticleView/2015/11/09/much-more-than-just-a-visit-a-review-of-visiting-policies-in-select-canadian-acute-care-hospitals.

2Institute for Patient- and Family-Centered Care. Facts and Figures” About Family Presence and Participation, [s. d.]. Sur Internet : https://www.cfhi-fcass.ca/sf-docs/default-source/patient-engagement/better-together-facts-and-figures_eng.pdf.