Organisation et utilisation de dialogues sur les politiques à l’appui de l’élaboration de politiques éclairées par les données probantes

par John N Lavis, Jennifer A Boyko, Andrew D Oxman, Simon Lewin, Atle Fretheim | déc. 16, 2009

PDF

Résumé

Les dialogues sur les politiques permettent d'examiner les données de recherche parallèlement aux perspectives, aux expériences et aux connaissances tacites des personnes qui participent à la prise de décisions relatives à une question hautement prioritaire, ou qui sont touchées par de telles décisions.

Plusieurs facteurs contribuent à l'intérêt croissant pour l'utilisation des dialogues sur les politiques:

  1. la reconnaissance du besoin d'« aide à la décision » adaptée au contexte local pour les responsables de politiques et les autres parties intéressées;
  2. la reconnaissance du fait que les données de recherche ne constituent qu'un élément des processus décisionnels adoptés par les responsables de politiques et les autres parties intéressées;
  3. la reconnaissance du fait que diverses parties intéressées peuvent ajouter une valeur certaine à ces processus;
  4. la reconnaissance du fait que bien des parties intéressées peuvent prendre des mesures pour résoudre les questions hautement prioritaires, et non seulement les responsables de politiques.

Dans le présent article, nous présentons des questions pouvant orienter l'organisation et l'utilisation des dialogues sur les politiques à l'appui de l'élaboration de politiques éclairées par les données probantes :

  1. Le dialogue porte-t-il sur une question hautement prioritaire?
  2. Le dialogue offre-t-il l'occasion de discuter du problème, des solutions possibles et des processus de mise en œuvre?
  3. Le dialogue est-il éclairé par un précis politique distribué à l'avance et par une discussion sur l'ensemble des facteurs influant sur le processus d'élaboration de politiques?
  4. Le dialogue assure-t-il une représentation équitable des personnes qui participeront à la prise de décisions futures relatives à la question envisagée ou de celles qui seront touchées par de telles décisions?
  5. Le dialogue est-il dirigé par un animateur, suit-il comme règle de ne pas attribuer les commentaires à des particuliers et a-t-on veillé à ce qu'il ne soit pas axé sur l'atteinte d'un consensus?
  6. Le dialogue a-t-il produit des résultats et des activités de suivi sont-elles entreprises afin de soutenir des mesures concrètes?