La prise de décisions et l’insuffisance des données de recherche

par Andrew D Oxman, John N Lavis, Atle Fretheim, Simon Lewin | déc. 16, 2009

PDF

Résumé

Dans le présent article, nous examinons la prise de décisions dans un contexte où les données probantes sont insuffisantes. En pareille situation, les responsables de politiques sont souvent incapables de prévoir avec certitude les répercussions d'une proposition de politique ou de programme de santé, mais ils doivent tout de même prendre des décisions.

Nous proposons quatre questions à envisager lorsque la rareté des données probantes ne permet pas de s'assurer des répercussions de la mise en œuvre d'une proposition :

  1. Une étude méthodique des impacts de la proposition a-t-elle été menée?
  2. S'est-on fondé sur des données probantes réfutables pour conclure à l'absence de répercussions?
  3. Est-il possible d'être convaincu du bien-fondé d'une décision malgré le manque de données probantes?
  4. La proposition envisagée pourrait-elle être néfaste, inefficace ou non rentable?