Des connaissances en action : le Laboratoire d'innovation en gestion et en gouvernance des services de santé


Sous la direction du Denis A. Roy, vice-président aux affaires scientifiques à l’Institut national de santé publique du Québec 

Avec Eric Litvak, Jean-Louis Denis, Alain Rondeau, Marc Lemire, Nicole Lemire, Kevin Johnson, Caroline Parent, Johanne Préval


MESSAGES

Afin de mettre en oeuvre et de pérenniser des changements requis pour s’adapter aux besoins en évolution, les décideurs conviennent généralement que les équipes cliniques et managériales doivent développer une plus grande capacité à réaliser des projets d’amélioration ou d’innovation dans leur milieu spécifique.

Dans la foulée de leurs réalisations en matière de changement éclairé par les données probantes, les dirigeants de la région socio-sanitaire de la Montérégie ont convenu d’expérimenter une nouvelle forme de soutien à l’innovation: le Laboratoire d’expérimentation en gestion et en gouvernance de la santé et des services sociaux (LEGG).

Agissant dans une volonté délibérée d’être un incubateur d’innovation, le dispositif LEGG a permis de réconcilier les rôles de direction et de contrôle avec celui de soutien des organisations et des équipes qui y oeuvrent dans la mise en oeuvre de changements. En mobilisant et en animant des interactions alliant décideurs, chercheurs et intervenants appartenant à diverses logiques d’action, le LEGG a créé une dynamique d’accompagnement du changement centrée sur la mise au point et la réalisation d’innovations.

Le LEGG s’est appuyé sur trois piliers qui apparaissent essentiels à la réalisation d’un portefeuille de projets innovants et qui, ensemble, constituent une modalité d’accompagnement interdisciplinaire :

  • Une mise en oeuvre du changement en mode gestion de projet permettant la conception et la conduite d’un processus de changement adapté aux réalités du contexte organisationnel;
  • Une mobilisation active des connaissances misant sur l’animation des processus sociaux, la valorisation des savoirs tacites et explicites et la co-production de connaissances pertinentes aux objectifs du projet;
  • Une direction axée sur la production délibérée de changement grâce à une orientation claire, l’allocation de capital de risque et une reddition de compte visant la réalisation du changement et le partage des apprentissages.

Le LEGG s’est avéré un dispositif systémique capable de soutenir des changements éclairés par les connaissances. Pour cette raison, les dirigeants de la région ont convenu de reconduire l’initiative.