La Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé travaille main dans la main avec ses partenaires pour accélérer l’identification, la diffusion et la mise à l’échelle d’innovations qui ont fait leurs preuves dans le domaine des services de santé.


Définitions principales de la FCASS

Les définitions qui suivent ont été formulées par un grand groupe d’employés de la FCASS, en consultation avec diverses parties prenantes, pour guider le travail d’amélioration des services de santé de la Fondation. Celle-ci les modifiera selon leur application et ses apprentissages.

Innovation

Pratique, politique ou programme qui représente une avancée en raison de son efficacité supérieure au statu quo éprouvée, et qui améliore la prestation, le financement ou la gouvernance des soins ou surpasse leurs niveaux actuels. Il ne faut pas confondre l’innovation avec l’amélioration : l’innovation implique l’identification et le développement d’une solution, tandis que l’amélioration consiste en la diffusion et la mise à l’échelle d’une solution connue (mais qui n’est pas encore uniformément répandue).

Pratique, politique ou programme amélioré qui procure plus d’avantages aux personnes que le statu quo.

Diffusion

Élargissement de la portée d’une pratique, d’une politique ou d’un programme afin qu’il ou elle profite à plus de personnes, avec des résultats équivalents ou meilleurs. Comprend l’adoption comme l’adaptation d’un contexte ou d’un établissement à un autre, et suppose la connaissance des leviers et obstacles en jeu dans le système, étant donné que l’innovation peut ne pas correspondre à la méthode habituelle.

Étape où une meilleure pratique devient usuelle à un autre endroit, créant des avantages pour plus de personnes.

Mise à l’échelle

Élargissement de la portée d’une pratique, d’une politique ou d’un programme à toutes les personnes qui pourraient en tirer avantage, accompagné de l’obtention continue de résultats, lesquels finissent souvent par se stabiliser. Suit nécessairement l’adoption et l’adaptation de l’innovation dans le ou les systèmes, où elle est devenue la méthode habituelle.

Étape où une meilleure pratique devient usuelle partout, créant des avantages pour beaucoup de personnes.

Pérennisation

Conservation des gains (améliorations) apportés par une innovation (pratique, politique ou programme) qui est maintenant intégrée ou courante dans le système de santé.

Étape où une meilleure pratique demeure usuelle, préservant ses avantages pour beaucoup de personnes.

Transformation du système de santé

Concerne un système aussi dit hautement performant ou adaptable; ce système de santé ou de soins est conçu pour apprendre et s’adapter, et ainsi engendrer des résultats pour toutes les personnes qui peuvent en tirer avantage. Le système détermine les pratiques, politiques et programmes exemplaires qui sont passés par les étapes de diffusion, de mise à l’échelle et de pérennisation en renforçant la capacité d’amélioration et la capacité de son personnel et de son infrastructure. La transformation résulte souvent d’un changement dans :

  • la nature des relations au sein du système (qui prodigue les soins, qui en assure la gouvernance, etc.);
  • l’origine des ressources (qui paye) et les résultats obtenus (qualité des soins).

Système axé sur l’amélioration conçu pour engendrer des résultats (santé, soins, valeur et satisfaction des prestataires).

Projet collaboratif d’amélioration de la qualité

Programme d’apprentissage collectif qui rassemble des équipes interprofessionnelles formées notamment de prestataires de soins, de patients et de membres de leur famille et qui cherche à aborder des problèmes en matière de soins de santé par une démarche d’amélioration. Ce type de projet aide les équipes à faire des pratiques exemplaires éclairées par des données probantes leurs pratiques courantes et à augmenter leur capacité d’amélioration et celle de leur organisation ou système.

La mise au point, l’essai, l’implantation et l’évaluation des améliorations sont adaptés à la situation et à la culture de chaque équipe. Les projets collaboratifs visent à accroître les connaissances et les compétences des participantes et participants et favorisent l’échange entre les équipes sur leur expérience. L’évaluation étant essentielle à l’apprentissage, les équipes mesurent leur progrès et acquièrent une connaissance approfondie d’une méthodologie d’amélioration de la qualité applicable à des problèmes de toutes sortes. Comme les projets collaboratifs se penchent sur des problèmes et des solutions partagés, et ce, pour une durée prédéterminée (typiquement un ou deux ans), un de leurs objectifs est de surmonter les obstacles et d’éliminer les délais, qui souvent nuisent à l’amélioration.

Réseau d’apprentissage qui aide les équipes membres à apporter rapidement des améliorations qui profiteront aux personnes qu’elles servent. Ensemble, les équipes s’attaquent à des difficultés communes en adoptant des solutions fondées sur des données probantes courantes et en développant des compétences durables en amélioration de la qualité.

Quelques définitions supplémentaires :

  • Avantage, gain et résultat réfèrent au cadre à quadruple objectif (santé, soins, valeur et satisfaction des prestataires).
  • Personnes réfère aux patients, aux familles, aux communautés et aux prestataires.
  • Système correspond au lieu de l’amélioration – une clinique, une organisation, une région sanitaire ou autre.
  • Pratique renvoie à un modèle, un outil ou une approche.

Dans le domaine de l’amélioration, le contexte local compte, et des essais sont réalisés à chaque étape du processus (phases de mise à l’essai, de diffusion, de mise à l’échelle et de pérennisation). Le risque est plus grand après l’élargissement du projet qu’au démarrage, en raison du plus grand nombre de ressources et de personnes mobilisées.

Pour en savoir plus sur les programmes de la FCASS, consultez la section Ce que nous faisons.