Nota: Les définitions présentées ici indiquent le sens que la Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé donne à ces termes dans le cadre de ses activités. Ces définitions et usages peuvent varier selon l'organisme.

Échange de connaissances (anciennement connu sous « transfert de connaissances »):

L'échange de connaissances est un effort coopératif des chercheurs et des décideurs visant à résoudre des problèmes grâce à des activités de transfert et d'échange. Un bon échange de connaissances implique des interactions entre chercheurs et décideurs et amène chaque partie à développer ses connaissances dans le cadre de la planification, de la production, de la diffusion et de l'application de la recherche (nouvelle ou existante) à la prise de décision.

Décideur:

L'univers des décideurs en services de santé va des fournisseurs de services de première ligne aux administrateurs et aux ministres de la Santé. Cependant, FCRSS travaille avec deux groupes de décideurs particuliers: les gestionnaires et les responsables des politiques, qui travaillent souvent dans des établissements de santé comme les hôpitaux et les autorités régionales de la santé, ainsi que dans les ministères de la Santé et les organismes de réglementation.

Capacité et renforcement des capacités:

Dans l'échange de connaissances, la capacité est l'ensemble des compétences, structures et procédés, ainsi que la culture organisationnelle, qui rend possible, encourage et reconnaît les activités d'échange de connaissances. FCRSS s'applique à renforcer la capacité des organismes de recherche et des organismes décideurs à pratiquer l'échange de connaissances afin de favoriser la prise de décision fondée sur les résultats de recherche et autres données disponibles.

Liens et échanges:

Les liens et échanges sont les processus permanents d'interaction, de collaboration et d'échange d'idées entre les milieux de la recherche et les milieux décideurs. Dans le cadre particulier d'une recherche coopérative, ils constituent l'ensemble des relations de travail avant, pendant et après le déroulement du programme de recherche.

Synthèse:

Une synthèse est l'évaluation ou l'analyse des résultats de recherche et l'opinion spécialisée émise sur un sujet particulier pour aider la prise de décision ou seconder les décideurs dans l'élaboration de politiques. Elle peut contribuer à replacer les résultats d'une étude dans leur contexte en les inscrivant dans le tableau général de la documentation existant sur le sujet. Il existe plusieurs formes de synthèses, allant des examens systématiques à caractère très formel (comme ceux de la Cochrane Collaboration) aux recherches bibliographiques effectuées sur le mode informel. FCRSS prépare des synthèses visant à recommander des pratiques modèles pour un secteur donné de gestion ou d'élaboration de politiques.

Résumé:

Outre la synthèse de recherche classique (sous toutes ses formes), FCRSS prépare également des résumés des résultats de recherche. Ces résumés, généralement rédigés sur un ton plus direct, constituent un moyen moins formel de récapituler le produit de la recherche. Exemple: la série À bas les mythes, qui présente les résultats de recherche étayant les débats publics sur les questions de santé actuelles. Si une synthèse formelle peut être considérée comme la création de nouvelles connaissances, le résumé réunit clairement les principaux messages puisés dans plusieurs sources documentaires.

Diffusion:

La diffusion va beaucoup plus loin que la simple communication des résultats de la recherche par les moyens traditionnels, la publication dans des revues et les présentations aux conférences. Elle consiste à dégager les principaux messages et les implications qui découlent des résultats de la recherche et à les communiquer à des groupes de décideurs ciblés ainsi qu'à d'autres intervenants de façon à encourager ceux-ci à les utiliser dans leur travail. Dans cette optique, la communication de personne à personne est fortement encouragée.

Stratégie de diffusion:

Une stratégie de diffusion est un plan évolutif amorcé avant le lancement d'un programme de recherche en vue de:

  • dégager, à partir des résultats de la recherche, les principaux messages et implications, en termes clairs, simples et actifs;
  • désigner des «messagers» qui ont une crédibilité;
  • découvrir les principaux publics de décideurs pour recevoir ces messages;
  • mettre au point des moyens de transmettre les messages adaptés aux publics visés et d'encourager ceux-ci à intégrer les implications de la recherche dans leur travail.

Dans cette optique, la communication de personne à personne est fortement encouragée.

Courtage de connaissances:

Le courtage de connaissances vise à créer des liens entre les chercheurs et les décideurs de façon à faciliter l'interaction entre eux. Ils peuvent ainsi mieux comprendre les objectifs et la culture professionnelle propres à chacun. Ils pourront aussi s'influencer mutuellement dans leur travail, créer de nouveaux partenariats et favoriser l'utilisation des données probantes de la recherche. Le courtage a pour but d'appuyer la prise de décision fondée sur les données probantes dans l'organisation, la gestion et la prestation des services de santé.

Courtier de connaissances:

Un courtier est un organisme ou un particulier qui exerce des fonctions de courtage de connaissances.