Équipes

Services de santé Alberta (Hôpital de réadaptation Glenrose), Edmonton (Alberta)
  • Cadre parrain : Val Guiltner (directrice, Réadaptation pédiatrique)
  • Chef de projet : Catherine Jones (gestionnaire, Travail social)
  • Co-responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Lesley Wiart (chef de site, Résultats cliniques), Cyndie Koning et Laura Mumme (spécialistes, Mobilisation du savoir)
  • Patients/proches ressources : Charlene Prochnau (coprésidente, Glenrose Family Advisory Network GFAN), Scott Wilson (co-président, GFAN)

Amélioration du soutien à la transition vers l’âge adulte pour les jeunes aux besoins thérapeutiques complexes
Il existe peu de ressources disponibles en vue de soutenir les jeunes aux besoins thérapeutiques complexes et leurs familles au moment de leur transition à l'âge adulte. Les familles ont souvent du mal à s’y retrouver dans le magma général des ressources d’un système complexe et ont demandé à accéder plus facilement à des renseignements et à des ressources pour les aider à faciliter la transition de leur enfant vers les services pour adultes. Glenrose Rehabilitation Hospital est entré en partenariat avec les jeunes et leurs familles pour 1) concevoir conjointement un portail virtuel qui servira de ressource opportune pour les familles aux prises avec cette transition et 2) mettre en œuvre une démarche commune des équipes à l'appui de la transition selon les principes de l'autogestion et des soins centrés sur la famille. 

BC Cancer Agency et BC Children's Hospital, Vancouver (Colombie-Britannique)
  • Cadres parrains : Fiona Walks (vice-présidente, Sécurité, qualité et soins de soutien), BC Cancer Agency et Patti Byron (directrice principale, Soins aux patients, Services pédiatriques spécialisés, Soins hospitaliers et ambulatoires), BC Children’s Hospital
  • Chef de projet : Devon Poznanski (chef de programme, Programme de soins primaires et de services aux survivants)
  • Co-responsables de l'évaluation et de la mesure du rendement : Mary McBride (scientifique émérite, Recherche en matière de lutte contre le cancer), BC Cancer Agency, et Karen Blain (directrice provinciale, Programme de soins primaires et de services aux survivants), BC Cancer Agency
  • Patient/proche ressource : Emilia Petrichenko
  • Responsable de la transition : Marion Nelson, Infirmière clinicienne spécialisée en transition, BC Children's Hospital

Dégager un consensus sur la refonte du résumé médical pour la transition des adultes survivants d'un cancer infantile
Dès l'âge de 17 ans, et cinq ans après le traitement, les survivants d’un cancer infantile passent du BC Children's Hospital à des soins primaires et à des services pour adultes. Ce projet d'amélioration établit un consensus sur le contenu du résumé médical remis aux patients au moment de leur congé de l’hôpital et s’inscrit dans une initiative de plus grande envergure, à l’échelle de la Colombie-Britannique, qui vise à améliorer les soins dispensés aux survivants d’un cancer infantile, une fois adultes. Des survivants d’un cancer infantile et leurs familles déterminent actuellement quels éléments devraient se retrouver dans le résumé médical et quelles autres ressources leur permettraient d’être pleinement informés et en mesure de plaider pour leur santé. 

Bridgepoint Active Healthcare, Toronto (Ontario)
  • Cadre Parrain : Jane Merkley (vice-présidente, Programmes, services et affaires professionnelles ; directrice générale, Soins infirmiers)
  • Chef de projet :Helen Lampi (directrice de projet) 
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Michael Gekas,  responsable, Mesures ; directeur, Rendement organisationnel) 
  • Patient/proche ressource : Nancy Evans (patiente ressource)

Mobiliser les patients et leurs familles à Bridgepoint : co-conception du processus d’admission fondée sur l’expérience
L'unité de réadaptation orthopédique est l'endroit où les patients se remettent de blessures traumatiques, d’arthroplasties ou d’affections ostéo-articulaires progressives. Une analyse préliminaire des écarts entre les soins actuels et idéaux a révélé que le processus d'admission gagnerait particulièrement à être remanié. Le processus d'admission est fastidieux et stressant pour les patients, leurs familles et les prestataires de soins de santé.

Le personnel s’associe avec les patients et leurs familles pour conjointement concevoir les 48 premières heures du séjour à l'hôpital. Diverses techniques d'amélioration de la qualité sont alliées à une méthodologie de conception fondée sur l'expérience pour appréhender et comprendre l'expérience du patient et de sa famille.

Soins continus Bruyère, Ottawa (Ontario)
  • Cadre Parrain : Debbie Gravelle (vice-présidente principale, Programmes cliniques et chef, Soins infirmiers et services paramédicaux)
  • Chef de projet : Sandra Schmidt (Transformation de l'expérience de soins du patient)
  • Responsable de la mesure : Dr Beverley Shea (chercheure scientifique, Institut de recherche Bruyère)
  • Patient ressource et proche ressource : Dr John Robinson et Jacqueline Tetroe
  • Conseiller du projet : Dr Peter Walker, chef de la direction et directeur scientifique, IRB et vice-président, Recherche et affaires universitaires

Agir en partenariat avec les patients et leurs familles pour améliorer les soins de santé au moment des transitions
Agir en partenariat avec les patients et leurs familles pour améliorer les soins de santé au moment des transitions

Grâce à un partenariat actif avec nos patients et leurs familles et à l'aide de méthodes et d’outils Lean, ce projet d'amélioration accroîtra la participation, les résultats positifs pour le patient et sa satisfaction par rapport à son expérience de transition. Notre projet porte sur les points de transition comme l'admission, le congé et le transfert et réunit plus d’un projet d'amélioration de la qualité. Il intègre les principes de la conception conjointe et du partenariat actif avec les patients et leurs familles au moyen de la mise sur pied d’un conseil consultatif de patients et de membres de leurs familles, d’un programme d’ambassadeurs, de l'adoption de « pratiques incontournables » en soins infirmiers et de l’élaboration de plans de congé personnalisés, comprenant notamment des ressources et du matériel didactique pour les patients et leurs familles afin d’assurer un complément à la série de ressources « Votre retour à la maison » de l’Hôpital Saint-Vincent. 

Autorité sanitaire de la Nouvelle-Écosse – Zone centrale (anciennement Capital Health), Halifax (Nouvelle-Écosse)
  • Cadre Parrain : Lynn Edwards (directrice principale, soins de santé primaires et maladies chroniques) 
  • Co-chef de projet : Graeme Kohler (gestionnaire, Soins de santé primaires)
  • Co-chef de projet et responsable de l’évaluation/de la mesure du rendement : Tara Sampalli (directriceadjointe à la recherche, Soins de santé primaires ; gestionnaire, Service de soins intégrés des maladies chroniques)
  • Gestionnaire de projet : Ashley Ryer (responsable de projet, Soins de santé primaires, Mumford Professional Centre)
  • Patients/proches ressources : Mary Brocklehurst, Judy Porter et Les Wood

Participation du patient et de sa famille : élaboration et mise en œuvre d’un Guide de ressources en soins de santé primaires
Ce projet élargit la participation des patients et de leurs familles en soins de santé primaires et améliore l’expérience de soins des patients et de leurs familles. Un Guide de ressources sur la participation des patients et de leurs familles est en cours d’élaboration et de mise à l’essai au sein de Centres de gestion du diabète dans l’intention de le diffuser à d’autres programmes et services de soins de santé primaires.

Centre hospitalier de l’Université de Montréal, Montréal (Québec)
  • Parrain, membre de la haute direction : Christiane Arbour (directrice, Direction des services professionnels et mécanismes d'accès)
  • Co-chefs de projet : Valérie Lahaie (conseillère en promotion de la santé et éducation thérapeutique, Direction des services professionnels et des mécanismes d'accès), Audrey-Maude Mercier (conseillère en promotion de la santé, Direction des services professionnels et mécanismes d'accès), François Laplante (ergothérapeute,  Coordonnateur de l'enseignement clinique au service d'ergothérapie)
  • Co-responsables de l’évaluation et des mesures : Marie-Pascale Pomey (professeure agrégée, chercheur Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM)), Johanne Higgins (professeure adjointe, chercheur Université de Montréal) 
  • Patients/proche ressource : Olivier Fortin (patient mentor)

Les patients ressources, acteurs incontournables de l’amélioration des soins dispensés aux patients ayant vécu l'amputation traumatique d'un membre supérieur
Le Centre d'expertise en réimplantation du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CEVARMU) traite annuellement plus de 150 patients âgés de 14 ans et plus qui ont vécu l'amputation et la réimplantation  d'un membre supérieur.  

Ce projet d'amélioration vise à réduire la perception du handicap chez les patients admis au CEVARMU en formalisant un modèle innovant de partenariat de soins en collaboration avec des patients ressources. Trois patients ressources ont été formés en vue de devenir membres de l'équipe de soins et de rencontrer des patients, sur une base volontaire, pour partager leur expérience personnelle des blessures et de la réadaptation et ainsi offrir une perspective complémentaire à celle de l’équipe de soins. 

Centre de développement de l’enfant, Whitehorse (Yukon)
  • Cadre parrain : Alayne Squair (directrice générale)
  • Chef de projet : Amy Riske (coordonnatrice de programme)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Brooke McKenzie (coordonnatrice des diagnostics)
  • Patient/proche ressource : Christine Pottie

Mise sur pied d'un Conseil de partenariat avec la famille pour les interventions pédiatriques précoces en milieu communautaire : agir en partenariat pour réussir
Ce projet a entraîné la mise en place d'un Conseil de partenariat avec la famille au sein du Centre de développement de l'enfant, qui sert de filière officielle de prise de décisions concertées. Le Conseil comprend des représentants des familles, des services cliniques et de la Direction qui travaillent de concert pour prendre des décisions quant à des projets de niveau organisationnel. À l’heure actuelle, le Conseil de partenariat avec la famille s'emploie à améliorer la qualité du processus d'entrée en services, notamment l’aiguillage, l'admission et la prestation initiale de services.

Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, Ottawa (Ontario)
  • Cadre parrain : Susan Richardson (vice-présidente, Soins aux patients et programmes provinciaux)
  • Chefs de projet : Mireille Brosseau (gestionnaire de projet, Participation du patient), Christine Kouri (gestionnaire, Expérience du patient et Chef par intérim de la protection des renseignements personnels)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Kristina Rohde (évaluatrice de programme, Unité de recherche clinique) ; Jennifer Ellis (directrice, Qualité et sécurité) 
  • Patient/proche ressource : Linda Jones (membre, Forum des familles ; membre, Comité de direction CHEOworks)

Co-conception conjointe fondée sur l’expérience dans le cadre des services d'oncologie hospitaliers et ambulatoires
Au moyen d’une démarche de Conception conjointe fondée sur l’expérience (CCFE), ce projet s'appuie sur une phase initiale dans le cadre de laquelle des entretiens et des événements de rétroaction ont contribué à renforcer la compréhension mutuelle et la collaboration entre le personnel en oncologie, les patients et leurs familles. Les participants sont maintenant engagés dans la conception conjointe de solutions visant à améliorer le processus d'orientation en oncologie et des documents d’accompagnement afin de veiller à ce que les patients, leurs familles et les employés aient les connaissances et les ressources nécessaires pour devenir de bons partenaires de soins. 

CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec, Shawinigan (Québec)
  • Marraine, membre de la haute direction : Karine Lampron (Directrice adjointe – services de santé primaire et gestion des maladies chroniques)
  • Chef de projet : Catherine Neault (Conseillère cadre aux services multidisciplinaires)
  • Chargée de projet et conseillère patient/famille : Édith Morin (Patient ressource)
  • Co-responsable de l’évaluation et des mesures : Nicole St-Pierre (Chef de service – Évaluation des pratiques et des programmes, CIUSSS MCQ) et Marie-Pascale Pomey, Professeure titulaire, Directrice de la maitrise en administration de la santé option qualité et sécurité des soins Quéops-i, département d’administration de la santé, Université de Montréal)
  • Autres membres : Véronique Biron (Conseillère cadre en soins infirmiers) et Nancy Gilbert (coordonnatrice des services multidisciplinaires)
  • Mentors : Sophie Baillargeon (Adjointe à la Direction des soins infirmiers, Centre Universitaire de santé McGill) et André Néron (Directeur associé, Direction collaboration et partenariat, Université de Montréal)

Une voix pour les patients : richesse de partage de savoirs expérientiels
Ce projet d'amélioration continue favorise et soutient la participation de patients ressources à tous les niveaux de gouvernance de l’organisation. Depuis plus de deux ans, une culture de partenariat de soins et de services est en émergence au CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec. Grâce à ce projet collaboratif, l'organisation veille à la pérennité de sa démarche de partenariat de soins et de services en standardisant le processus de recrutement et de formation des patients et des proches ressources qui s’impliquent à tous les niveaux de gouvernance.

CIUSSS du Centre-Est-de-l'île-de-Montréal, Montréal (Québec)
  • Marraine, membre de la haute direction : Suzanne Lanctôt (directrice générale adjointe planification, qualité et mission universitaire)
  • Chef de projet : Nathalie Trastour (gestionnaire)
  • Renée-Paule Guertin (chef de l’administration des programmes)
  • Co-responsables de l’évaluation et des mesures : Marie-Pascale Pomey (professeure titulaire), Luigi Flora (conseiller pédagogique et chercheur à la Direction collaboration et partenariat patient de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et étudiant au post-doctorat à la Faculté de santé publique), Djahanchah P. (Sacha) Ghadiri (professeur adjoint)
  • Patiente ressource : Nicole Thériault (médecin retraité, atteinte de diabète)

La co-construction au service de l’amélioration de l’offre de service du programme de modification des habitudes de vie chez les personnes atteintes d'un diabète de type 2 ou nouvellement diagnostiquéss
Ce projet d'amélioration met en œuvre un processus de co-construction avec les personnes atteintes ou proches, les équipes d’intervenants et partenaires pour l’identification de stratégies d’amélioration du programme de modification des habitudes de vie.

Il vise à réaliser un partenariat avec les personnes atteintes en vue :

  • D’outiller et  impliquer les personnes atteintes dans les démarches d’amélioration du programme,
  • Développer un modèle d’amélioration avec le partenariat des patients pouvant servir à la grandeur de l’établissement,
  • Maintenir voire améliorer les résultats cliniques pour les personnes quand elles ont suivi le programme qui les aideront à modifier leurs habitudes de vie. 
Bureau de santé de Grey Bruce, Owen Sound (Ontario)
  • Cadre parrain : Julia Scott (vice-présidente, Services cliniques ; chef, Soins infirmiers)
  • Chef de projet : Diana Ryman (directrice, Relations avec les patients et Sécurité des patients)
  • Responsable de l’évaluation et et de la mesure du rendement : Mary Jane Dandeno (administratrice, Gestion de l'utilisation)
  • Patients/proches ressources : Bob McDowell et Nancy Weese

Création du rôle de patient ressource en vue de collaborer à la conception de l’unité d'oncologie et à l'amélioration des processus
Ce projet d’amélioration produit une approche visant à formellement intégrer l’expérience des patients et de leurs familles tout au long de leur combat contre le cancer dans le but d'améliorer l’expérience et la satisfaction des patients en oncologie. Le rôle de patient ressource est en cours d’élaboration et de mise en œuvre au sein du programme d'oncologie. Le Conseil consultatif des patients et de leurs familles s’associe à l’équipe des services cliniques d'oncologie pour examiner et concevoir le cheminement des patients en oncologie, du diagnostic au rétablissement, en passant par les traitements.

Huron Perth Healthcare Alliance (Ontario)
  • Cadre parrain : Anne Campbell (vice-présidente, Partenariats et expérience du patient)
  • Chef de projet : Dianne Gaffney (responsable Pratique professionnelle)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Iris Malig (directrice, Aide à la décision)
  • Patiente/proche ressource : Cathy Bachner (enseignante, Conseil scolaire du disctrict Avon Mailtland)

Agir en partenariat avec les patients et leurs familles pour réaliser le transfert de responsabilité au chevet du patient
Le transfert de la responsabilité d’un patient d'une infirmière à une autre au changement de quart est une occasion précieuse d'échanger des informations essentielles sur les soins de ce patient dans le but de garantir une transition fluide pour celui-ci, ainsi que pour améliorer la sécurité et la qualité des soins dispensés. Ce projet améliore la qualité et la sécurité des soins dispensés aux patients ainsi que leur expérience en faisant participer les patients et leurs familles à l’échange d'informations au chevet du patient au moment du changement d'équipe.  

Island Health, Victoria (Colombie-Britannique)
  • Cadre parrain : Marguerite Rowe (directrice générale)
  • Chef de projet : Colleen Butcher (gestionnaire, Services aux aînés et Santé spirituelle)
  • Responsable de l'évaluation et de la mesure du rendement : Deb Harver (conseillère en pratiques, Pratique professionnelle et Apprentissage) 
  • Patient/proche ressource : Bernie Lafrance

Optimiser les soins dispensés aux patients atteints de démence et à leurs aidants naturels en soins de courte durée 
La rétroaction des patients et de leurs familles à l'Hôpital général de Nanaimo a révélé une possibilité d'amélioration des soins liés à la démence qui passerait par une plus grande centralité du patient et de sa famille. Ce projet d'amélioration élabore des partenariats avec les patients atteints d’une maladie neurodégénérative et leurs aidants naturels en vue accroître leur participation aux décisions concernant leurs plans des soins. Il permettra également de mettre en œuvre des changements pérennes dans le milieu des soins de courte durée en vue de réagir aux besoins identifiés par les données probantes au sujet des soins liés à la démence tels que les tabliers d’activités, les portes d'ascenseur dissimulées et les unités de tranquillité. 

Centre universitaire de santé McGill, Montréal (Québec)
  • Cadre parrain : Patricia Lefebvre (Qualité, sécurité des patients et rendement, Centre universitaire de santé McGill)
  • Co-chef de projet : Alain Biron (Qualité, sécurité des patients et rendement, Centre universitaire de santé McGill) 
  • Co-chef de projet et patient/proche ressource : Emmanuelle Simony
  • Coodonnateur du Programme de partenariat avec le patient : Karine Vigneault (Qualité, sécurité des patients et rendement, Centre universitaire de santé McGill)
  • Co-responsable de l’évaluation et la mesure du rendement: François Yale (Qualité, sécurité des patients et rendement) et Marie-Pascale Pomey (professeure agrégée)

La participation des patients à l’amélioration de la qualité : relever le défi de la pérennité
Le CUSM a mis diverses pratiques de participation du patient à l’épreuve au fil des ans. Forts de ces expériences, il faut s’atteler à concevoir, à diffuser et à pérenniser ces pratiques à l'échelle de notre organisation. 

Ce projet d'amélioration présente de nouvelles méthodes de renforcement de la diffusion et de la pérennité de certaines pratiques particulières de participation du patient, notamment le très fructueux programme Transformer la prestation des soins au chevet du patient, un projet de participation du patient financé par la FCASS en 2010. Parmi les objectifs précis figurent : la création de nouvelles infrastructures d'amélioration de la qualité pour garantir que la pérennité des soins centrés sur le patient et sa famille soit une priorité organisationnelle ; l’officialisation du recrutement de patients ressources ; la formation de patients, de cliniciens et de membres du personnel sur le travail en partenariat ; et la communication des avantages du partenariat avec les patients dans le cadre d’initiatives d'amélioration auprès des responsables de l'amélioration de la qualité du CUSM.

Système de santé de Niagara, St. Catharines (Ontario)
  • Cadre parrain : Brady Wood (directeur des communications, Communications institutionnelles)
  • Responsable de projet : Cynthia Bryson (gestionnaire des services de dialyse, Programme de néphrologie)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Elaina Orlando (conseillère en qualité et sécurité des patients, Qualité, sécurité des patients et risque)
  • Patient/proche ressource : Kirsten Ernesaks (animatrice de la communauté de patients en ligne)
  • Autres membres de l'équipe : Anna Cobian (coordonnatrice Web et nouveaux médias),  Nicole MacNiel (infirmière autorisée)

Mettre sur pied une communauté de patients en dialyse au sein du Système de santé de Niagara
Au site St. Catharines du Système de santé de Niagara, le programme de néphrologie prend en charge jusqu'à 180 patients dialysés sur une base hebdomadaire. Bon nombre de ces patients se rendent au site plusieurs fois par semaine et maintiennent une telle routine pendant toute leur vie. 

Bien que ces patients se rendent régulièrement à l'hôpital et fréquentent souvent les mêmes patients dialysés, ils éprouvent de l’isolement et se disent intéressés par une augmentation de leurs interactions afin de renforcer leur sentiment d’appartenance à une communauté et leur capacité à prendre des décisions sur leurs soins. Ce projet d'amélioration vise à augmenter de 30 % la proportion de patients dialysés indiquant qu’ils éprouvent un fort sentiment d'appartenance au groupe d’ici décembre 2015 grâce à la mise sur pied d'une communauté en ligne. 

Réseau rénal de l’Ontario (Ontario)
  • Cadre parrain : Peter Blake (directeur médical provincial, Réseau rénal de l'Ontario)
  • Chef de projet : Mary Ann Murray (infirmière de pratique avancée, Unité de dialyse à domicile, Hôpital d'Ottawa)
  • Gestionnaire de projet : Lisa Joya (stratège opérationnel, Programmes cliniques, Réseau rénal de l’Ontario)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Janet Graham (directrice régionale, RLISS Champlain, Réseau rénal de l’Ontario)
  • Patient/proche ressource : Randall Russell

Élaboration conjointe, prise de décisions conjointe : création conjointe d’un programme d’éducation sur l’insuffisance rénale chronique pour aider les patients et leurs familles à prendre des décisions éclairées concernant leurs soins
Les patients en attente d’une thérapie de remplacement rénal éprouvent souvent de l'incertitude au moment d’envisager leurs choix. Les patients qui se sentent déchirés par les possibilités sont plus susceptibles de ne pas respecter leur décision, de jeter le blâme d’éventuels mauvais résultats sur les prestataires, d’échouer à un test de connaissances et de retarder leur prise d’une décision. Le Réseau rénal de l'Ontario, en collaboration avec l'Hôpital d'Ottawa, s’efforce d’établir un partenariat avec les patients et leurs familles afin d’améliorer la capacité des prestataires de soins de santé à encourager un processus décisionnel partagé. Une vidéo de formation sera produite pour améliorer les compétences d’accompagnement en matière de prise de décision des prestataires de soins de santé qui oeuvrent au sein des programmes régionaux de traitement des maladies rénales chroniques partout en Ontario. 

Équipe de santé familiale d’Owen Sound, Owen Sound (Ontario)
  • Cadre parrain : Caroline Rafferty (directrice générale)
  • Chef de projet : Jennifer Kehoe (analyste, Planification et programmes)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure : Debbie Kean (Soutien informatique et communications)
  • Patient/proche ressource : Dorian Shortt (planificateur financier agréé)

L'autogestion des maladies chroniques comme le diabète 
Le but de ce projet d'amélioration est de renforcer la capacité des prestataires de soins de santé de l'Équipe de santé familiale d’Owen Sound à faire participer les patients à leurs soins et à sensibiliser les divers acteurs à la valeur de l'autogestion. On s’attend à ce qu’une plus grande participation du patient conduise à l'amélioration de ses résultats et de son expérience.  

Région sanitaire de Prince Albert Parkland, Prince Albert (Saskatchewan)
  • Cadre parrain Patricia Stuart (vice-présidente, Gestion de la qualité)
  • Chef de projet : Malori Keller (spécialiste en amélioration continue ou Kaizen)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Laura Jensen (conseillère en amélioration de la qualité)
  • Patient/proche : Ken Wiest

Définir les normes du partenariat avec le patient
La Saskatchewan compte plus de 320 patients et proches ressources. Toutefois, un grand nombre d’entre eux déclarent mal saisir leur rôle et le concept des soins centrés sur le patient et sa famille. Ils se sentent encadrés lors des réunions, mais ne sont pas informés des suites données à leurs recommandations et, conséquemment, doutent de la valeur de leur rôle. Ce projet améliore l'expérience de ces patients et proches ressources en renforçant leur intégration aux équipes de soins de santé constituées d’employés et de prestataires. 

St. Joseph’s Healthcare, Hamilton (Ontario)
  • Cadre parrain : Winnie Doyle (vice-présidente, Services cliniques)
  • Chef de projet : Valentina Constantinescu (spécialiste de la sécurité des patients)
  • Membre de l'équipe du projet : Tarrah Long (infirmière éducatrice)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Valentina Constantinescu (spécialiste de la sécurité des patients)
  • Patient/proche ressource : Cindy Machida (patiente ressource)

Apprendre les uns des autres : patients et prestataires ensemble sur la voie de l’amélioration
Les patients de l'unité de réadaptation des adultes ne participent pas autant qu’ils le souhaiteraient à la préparation de leur congé. 

Ce projet améliore l’expérience de la préparation au congé du patient, de sa famille et du personnel à l’aide de la méthode du ré-enseignement. Cette méthode consiste à vérifier que les patients ont bien compris en leur demandant d’expliquer dans leurs mots ce qu’ils doivent faire pour prendre en charge leur santé en toute sécurité. Cette intervention devrait aider les patients à acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour la transition sécuritaire de l’hôpital à la communauté et à se sentir plus habilités à prendre des décisions sur leurs soins futurs.

Hôpital pour enfant Stollery, Alberta Health Services, Edmonton (Alberta)
  • Cadres parrains : Tracy MacDonald (directrice principale des opérations), Christine Kyriakides (directrice médicale de l’établissement)
  • Chef de projet : Heather McCrady (gestionnaire, Soins centrés sur la famille)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Shelby Corley (chef, spécialiste de l’évaluation)
  • Patient/proche ressource : Nicole Lyste (membre de l'équipe consultative sur les services centrés sur la famille de l’unité des soins intensifs néonatals et du Réseau de soins centrés sur la famille)

Orientation de la famille au chevet du patient
L’orientation de la famille au chevet du patient est faite par des pairs et mentors bénévoles qui ont eux-mêmes vécu l’hospitalisation d'un enfant. Les conversations entre les pairs mentors et les aidants naturels se centrent sur les pratiques d'hygiène des mains, l'utilisation de tableaux blancs au chevet du patient, la familiarisation avec les médicaments de l'enfant, leur participation aux visites quotidiennes des patients et la participation de la famille de l’enfant à ses soins.

Le projet d’Orientation de la famille au chevet du patient a été mis en œuvre en juillet 2014 à l'Hôpital pour enfants Stollery. Selon les premières constatations, l'initiative est bien connue au sein de l'unité et elle obtient la faveur du personnel et des familles. Une évaluation est en cours afin de déterminer si l'initiative a permis de renforcer les mesures d’hygiène des mains, les pratiques touchant le bilan comparatif des médicaments et la participation générale de la famille aux soins du patient et aux activités de l'équipe de soins. 

 

Centre des sciences de la santé Sunnybrook, Toronto (Ontario)
  • Cadre parrain : Craig Duhamel (Vice-président, Communications et relations avec les parties prenantes)
  • Chef de projet : Tracey DasGupta (directrice, Pratique interprofessionnelle), A.J. Lopez (responsable de la pratique professionnelle, Soins infirmiers ; gestionnaire Informatique clinique), Isabella Cheng (responsable de la pratique professionnelle et du perfectionnement, Ergothérapie)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Brigette Hales (gestionnaire, Qualité et sécurité des patients) et Guna Budrevics (spécialiste de l'amélioration du rendement)
  • Patients et proches partenaires : Barry Brown, Kevin DeGrace, Phyllis DeGrace, Jackie Dunkley, Allison Elliot, Paul Kocher, Jeremy Richardson, Don Ross, and Sky Zazlov

Solliciter et intégrer la voix du patient
Ce projet d'amélioration vise à créer un environnement où les patients et leurs familles ont le sentiment que leurs soins sont fondés sur ce qui compte le plus pour eux et qu'ils sont respectés comme des partenaires égaux.  

Ensemble, nous collaborons avec les patients et leurs familles afin d'inspirer le personnel et de le sensibiliser à l'approche des soins centrés sur la personne, en vue d’influer sur le changement de pratiques.  À Sunnybrook, les soins centrés sur la personne signifient toujours solliciter et intégrer la voix du patient. En travaillant ensemble en tant que partenaires de soins, nous co-créons une culture organisationnelle fondée sur la sollicitude, les relations interpersonnelles, la compassion et la communication.

Trois vidéos éducatives créées conjointement avec les patients et leurs familles ont été conçues pour illustrer comment solliciter et intégrer la voix du patient. Ces vidéos sont mises en œuvre dans le cadre d'une stratégie de formation interprofessionnelle, de concert avec les patients et leurs familles. 

Afin de célébrer nos réussites, nous mesurons la satisfaction des patients, l'attitude du personnel et la participation du patient et de sa famille aux domaines faisant l’objet de la sensibilisation.

Autorités sanitaires Vancouver Coastal et Fraser (Colombie-Britannique)
  • Cadre parrain : Leanne Appleton (directrice, Services de soins actifs, responsable d’établissement, Lions Gate Hospital)
  • Chef de projet : Dolores Langford (coordonnatrice des pratiques de physiothérapie, Coastal Community of Care, Vancouver Coastal Health)
  • Responsable de l’évaluation et de la mesure du rendement : Valerie MacDonald (infirmière clinicienne spécialisée en chirurgie orthopédique)
  • Patient/proche ressource : Judy Battista

« Good to Go » : une transition fluide et sécuritaire de l'hôpital à la maison suite à une fracture de la hanche
Tous les ans, plus de 4 000 Britannico-Colombiens subissent une fracture de la hanche. La recherche qualitative montre que les patients se sentent accablés, confus et bouleversés lorsqu'ils rentrent à la maison suite à une chirurgie pour une fracture de la hanche. 

« J'ai cru que ce serait un retour à mon état normal. C’est frustrant de ne pas savoir à quoi s'attendre, combien de temps il faudra pour se remettre. »  - Commentaire d’un patient tiré de l’enquête initiale.

Ce projet améliore l'expérience des patients âgés de 65 ans et plus au moment de leur transition de l'hôpital à la maison. Les patients, leurs familles et les professionnels de la santé ont établi un partenariat visant à élaborer, à mettre à l’épreuve et à perfectionner les outils et processus qui favoriseront une bonne gestion des soins à domicile et amélioreront la communication avec les prestataires de soins de santé communautaires.