OPUS-AP

Les antipsychotiques sont souvent utilisés chez les aînés pour la prise en charge des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD). Cependant, les SCPD ne doivent généralement pas être traités par des antipsychotiques en raison de leurs effets positifs très limités, de la présence d’effets indésirables importants et des complications graves (accident vasculaire cérébral, décès) qui peuvent survenir. Ce sont plutôt les interventions non pharmacologiques qui doivent être le plus souvent utilisées en premier. L’usage des antipsychotiques est réservé à des indications circonscrites et doit être de durée limitée.

Bien que toutes les provinces canadiennes connaissent des problèmes d’usage inapproprié des antipsychotiques en centres de soins de longue durée, le Québec est la province où l’on retrouve le taux le plus élevé de prescription d’antipsychotiques chez l’ensemble des personnes âgées de 65 ans et plus, représentant ainsi entre 40 et 60% des résidents dans certains centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Exécutif de l'OPUS-AP

De gauche à droite: le ministre de la Santé et des Services sociaux Dr Gaétan Barrette , Maureen O’Neil O.C. Présidente de la FCASS, Patricia Gauthier et Martin Beaumont, PDGs du CIUSSS de l’Estrie – CHUS et du CIUSSS de la Mauricie et-du-Centre-du Québec au lancement du OPUS-AP le 30 novembre 2017 à Montréal.


Au printemps 2017, les PDG de tous les établissements québécois comportant minimalement un CHSLD ont convenu unanimement et formellement, de concert avec les autorités ministérielles, de déployer, d’ici la fin de l’année 2017, un projet concerté et intégré panquébécois, fondé sur l’initiative de la FCASS, en lien étroit avec elle, ainsi que sur les expertises de pointe disponibles au Québec. Le but du projet est d’améliorer la qualité et l’expérience des soins en CHSLD pour les personnes atteintes de SCPD, leurs proches et le personnel.

Le projet se déploiera en trois phases :

  • avril 2017 à octobre 2018 : 24 CHSLD (Un par établissement);
  • janvier 2019 à avril 2020 : 136 CHSLD de plus;
  • mai 2020 à août 2021 : 157 CHSLD de plus.

 

Apprenez-en plus sur le travail de la FCASS dans la diffusion et mise à l’échelle sur l’approche de l’utilisation appropriée des antipsychotiques partout au Canada »

Apprenez-en plus sur l’Optimisation des pratiques, des usages, des soins et des Services―Antipsychotiques (OPUS-AP) »

 


OPUS-AP Logos