Santé du nord et des autochtones

Les membres des Premières Nations et des peuples inuits et métis du Canada ont plus de problèmes de santé que les autres Canadiens, notamment des taux de maladies chroniques, de maladies infectieuses et de suicide plus élevés, et une espérance de vie plus courte. Bien que quelques collectivités autochtones aient de bons services de santé et résultats de traitement, les répercussions des pensionnats continuent de se faire sentir d’une génération à l’autre sur la santé et la santé mentale de certains peuples autochtones. La FCASS est déterminée à appuyer la mise à contribution des partenaires pour combler l’écart en matière de santé des peuples autochtones en diffusant des connaissances, en facilitant des partenariats et en encourageant une vision de réconciliation.

Cree-Mother-Child

Introduction à la santé des populations autochtones

Les Canadiens autochtones ont accès aux services de santé et de santé mentale de diverses administrations, et le partenariat entre les prestataires et les dirigeants est essentiel pour assurer des services efficaces. La FCASS collabore avec des ministères provinciaux et territoriaux, des autorités sanitaires régionales et des organismes et groupes autochtones afin de développer et diffuser des soins sûrs et culturellement adaptés pour les peuples autochtones du Canada.

 

 

"En 2015, alors que la Commission de vérité et réconciliation du Canada met fin à ses travaux, le pays a une rare deuxième chance de saisir une occasion manquée de réconciliation. Nous vivons dans un environnement mondialisé du XXIe siècle. C’est la place du Canada en tant que démocratie prospère, juste et inclusive au sein de cet environnement mondialisé qui est en jeu… Le processus de réconciliation doit soutenir les Autochtones pendant la longue guérison qui leur permettra de panser les blessures directement associées à l’héritage de colonisation destructeur qui a complètement ravagé leurs vies. Ce processus de réconciliation doit cependant permettre d’en faire beaucoup plus puisqu’il doit inspirer tant les Autochtones que les non-Autochtones de partout au pays à transformer la société canadienne afin que nos enfants et nos petits-enfants puissent vivre ensemble dans la paix, la dignité et la prospérité sur ces terres que nous partageons."   — Honorer la vérité, réconcilier pour l’avenir : sommaire du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation du Canada

Plusieurs organismes de santé et de santé mentale étudient comment contribuer à la réconciliation. En partenariat avec le Centre de collaboration nationale de la santé autochtone et le Cercle sur la philanthropie et les peuples autochtones au Canada, nous recommandons, compte tenu de la complexité du domaine de la santé des populations autochtones, l’acquisition des connaissances avant de s’y engager.


L’équipe de Santé du nord et des Autochtones de la FCASS concentre ses activités et son soutien sur les domaines clés suivants :

Le Forum international Nous sommes ici sur la promotion de la vie – prévention du suicide chez les Autochtones

Le Forum international Nous sommes ici sur la promotion de la vie - Prévention du suicide chez les Autochtones, qui s'est tenu du 17 au 19 novembre à Vancouver, a accueilli plus de 150 participants provenant de sept pays. Durant les séances plénières et les ateliers, les participants ont débattu des recommandations formulées par les conférenciers sur des sujets variés tels que la culture comme composant essentiel de la résilience, la réduction de la dépendance aux médicaments sur ordonnance, les partenariats pour le bien-être mental et plus encore. En savoir plus »

Le Réseau canadien de santé des régions nordiques et éloignées

Les prestataires de services de santé qui travaillent dans les régions nordiques et éloignées du Canada doivent surmonter des difficultés particulières lors de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’évaluation de solutions durables et efficaces dans ces régions. Le réseau sur les régions nordiques, rurales et éloignées a pour objectif global d’améliorer l’état de santé des populations des régions nordiques éloignées du Canada.  En savoir plus »

 

La Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) reconnaît que son bureau d’Ottawa se trouve sur un territoire traditionnel non cédé de la nation algonquine.

La FCASS est déterminée à appuyer des partenaires qui visent à combler l’écart entre la santé des peuples autochtones et celle du reste de la population en transmettant des connaissances, en favorisant des partenariats et en encourageant une vision de réconciliation.

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec:

info@cfhi-fcass.ca
613-728-2238