La santé des populations et des communautés

La FCASS collabore avec les dirigeants des systèmes de santé pour accélérer l’amélioration des services de santé pour ceux qui en ont le plus besoin, que l’on appelle parfois les patients à haut risque et à coût élevé, soit les 5 % de la population qui utilisent plus de 60 % des services de santé et représentent plus de 60 % des coûts. Certaines populations nécessitent aussi des soins pour lesquels aucune solution adéquate n’existe, que l’on appelle les patients à haut risque ayant des besoins importants/aucun coût. Ces gens ont des besoins qui demeurent insatisfaits ou des problèmes que le système de santé ne peut régler isolément.


La santé des populations et des communautés

Vers une amélioration de la santé et des soins pour les populations des centres-villes

Les 2 et 3 mars 2017, la FCASS et l’Hôpital St. Michael’s ont co-animé une table ronde afin d’aborder la question suivante : « Et si les soins de santé étaient fondés sur des mesures intersectorielles pour améliorer les résultats de santé, les soins et la valeur pour les populations des centres-villes et les populations marginalisées? »

Les objectives de la table ronde consistaient en:

  • de mieux comprendre les populations des centres-villes et les populations marginalisées, et de cibler leurs besoins en matière de soins;
  • d’examiner des exemples de façons dont les mesures intersectorielles contribuent à améliorer les soins, la santé et la valeur (triple objectif);
  • de discuter des moyens de soutenir, de diffuser et de reproduire ces exemples à grande échelle;
  • de bâtir des réseaux, de mettre notre expertise en commun et d’encourager la collaboration.

 Les résultats de cette table ronde contribueront à orienter les projets de la FCASS visant à soutenir la durabilité et la diffusion d’initiatives communautaires qui donnent lieu à des améliorations pour les populations marginalisées.