Télécharger l'Outil d'autoévaluation (PDF, 96 Ko)

Quelle utilité peut avoir un outil d'autoévaluation ?

Nombre d'organismes voudraient faire un meilleur usage des résultats de recherche, mais ne savent pas trop par où commencer. D'autres s'estiment sur la bonne voie, mais souhaiteraient connaître les secteurs à améliorer.

En l'utilisant, un organisme peut découvrir ses points forts, ce qui lui manque et faire le nécessaire pour diriger désormais ses efforts sur les secteurs prioritaires. Nous espérons qu'il sera non seulement utile pour l'autoévaluation proprement dite, mais qu'il permettra aussi de mettre en lumière les secteurs où l'utilisation de la recherche doit être améliorée ainsi que la façon de procéder en ce sens.

Acquérir des preuves

L'organisme peut-il trouver les résultats de recherche probants dont il a besoin ?

Évaluer les résultats

L'organisme peut-il évaluer la fiabilité et la qualité des résultats de recherche probants et déterminer s'ils sont pertinents et applicables ?

Adapter la présentation

L'organisme peut-il présenter les résultats de recherche aux décideurs ciblés d'une façon utile faisant la synthèse des recommandations, des conclusions et des points principaux ?

Appliquer aux décisions

L'organisme possède-t-il les compétences, les structures, les procédés et la culture d'entreprise nécessaires pour faire connaître et utiliser les résultats de recherche dans la prise de décisions ?

Comment la recherche peut-elle aider les gestionnaires et les décideurs ?

Les bailleurs de fonds et les pourvoyeurs de services de santé doivent prendre des décisions difficiles dans le secteur des finances, de l'organisation, des services et des ressources dans un milieu à la fois très complexe et très changeant. Ils sont bombardés de grandes quantités d'informations, souvent contradictoires, provenant d'une multitude d'intervenants et de groupes d'intérêt. Parallèlement, des exigences de responsabilisation toujours croissantes leur sont adressées par les pourvoyeurs de services, les utilisateurs et les bailleurs de fonds.

Les résultats de recherche complètent - sans les remplacer - les nombreuses autres formes de données et de connaissances entrant dans la prise de décisions. Le fonds grossissant de résultats de recherche peut aider gestionnaires et décideurs à évaluer la faisabilité et l'impact éventuel des options qui se présentent à eux. En outre, le bon usage de la recherche disponible permet d'expliquer l'origine des décisions et quelquefois d'aider les intermédiaires entre des groupes d'intérêt qui avancent des arguments concurrentiels. En améliorant, au sein des organismes, l'utilisation de la recherche dans la prise de décisions, les intervenants et les décideurs du système de santé peuvent être de mieux en mieux assurés qu'ils prennent les meilleures voies possibles pour améliorer la santé de la population canadienne.

Comment utiliser l'outil ?

L'Outil d'autoévaluation vise la capacité organisationnelle, non la capacité individuelle d'utiliser les résultats de recherche. C'est pourquoi ceux qui l'ont essayé insistent fortement sur l'importance d'élaborer une réponse organisationnelle plutôt qu'individuelle. En outre, les utilisateurs potentiels estiment que le fait de remplir l'autoévaluation - c'est-à-dire la discussion trans-organisationnelle nécessaire pour répondre aux questions - pourrait se révéler encore plus fructueuse que les réponses elles-mêmes.

La FCRSS recommande donc la formation d'une équipe pilote trans-organisationnelle pour entreprendre l'autoévaluation sur un mode collectif. Cette équipe pourrait comprendre notamment des membres du conseil, des cadres supérieurs et des travailleurs de première ligne. L'autoévaluation ne comporte pas de réponses justes ou fausses. Chaque groupe décidera si, compte tenu des circonstances particulières à chaque organisme, celui-ci fait tout ce qu'il pourrait et devrait faire dans chacun des secteurs de l'évaluation.

Et après ?

Avec l'outil d'autoévaluation, la FCASS canadienne de la recherche sur les services de santé met au point d'autres outils et ressources pour aider les utilisateurs de la recherche à améliorer leur capacité à trouver les résultats de recherche dont ils ont besoin et de les utiliser. Les plans comprennent des études de cas expliquant comment d'autres organismes ont traité des difficultés semblables, ainsi que des ateliers dans le cadre desquels les utilisateurs de la recherche pourront, en collaboration avec leurs pairs, adapter ces approches à leurs propres besoins. D'autre part, la FCASS cherche de meilleurs moyens de relier les gestionnaires et les décideurs du système de santé avec la recherche - et les chercheurs - qui peuvent les aider à régler leurs principales difficultés.

Veuillez transmettre vos questions ou commentaires à info@cfhi-fcass.ca.