Le programme de synthèses pour éclairer les décisions conçu par la Fondation vise à procurer les meilleures données probantes disponibles à la prise de décisions dans un contexte politique ou de gestion précis. Les synthèses pour éclairer les décisions reposent sur les besoins d'information des décideurs et la nécessité de formuler des recommandations en matière de politiques et de gestion au moyen d'un processus de délibération réunissant les principaux intervenants. Ces synthèses regroupent quatre sources et types différents de données probantes, y compris les résultats des recherches et les pratiques prometteuses.

Qu'est-ce qu'une synthèse pour éclairer les décisions?

Les synthèses pour éclairer les décisions se distinguent de celles pour éclairer les connaissances. Ces dernières résument les données probantes résultant de la recherche et visent une application et une contribution plus généralisées au fonds de connaissances. Les examens systématiques de style Cochrane sont des exemples de synthèses de grande qualité pour éclairer les connaissances. Par ailleurs, les synthèses pour éclairer les décisions comportent la récapitulation des données probantes, ainsi que d'autres tâches nécessaires pour faciliter la prise de décisions dans un contexte précis, par exemple formuler des recommandations quant aux décisions à prendre et examiner les facteurs pouvant s'appliquer à la mise en place d'un changement.

En quoi consiste le programme de synthèses pour éclairer les décisions conçu par la Fondation?

Le programme de synthèses pour éclairer les décisions :

  • répond aux besoins déterminés par le système en élaborant la question par le biais de consultations auprès des décideurs;
  • reconnaît les nombreux types de données probantes;
  • présente les conséquences et les recommandations en matière de gestion ou de politiques;
  • permet l'établissement de liens et d'échanges entre les chercheurs et les décideurs tout au long du processus, particulièrement dans le cas des recommandations décisives.

Quelles sommes sont consacrées au programme de synthèses pour éclairer les décisions?

À compter de 2007, la Fondation allouera jusqu'à 260 000 $ par année au programme de synthèses pour éclairer les décisions. Le fait d'exiger des fonds de contrepartie dans un rapport d'au moins 1:1 (dons en argent ou en nature) des cocommanditaires permet de financer jusqu'à quatre synthèses par année à un coût de 130 000 $ chacune. Ces fonds sont destinés à un programme de travail d'une année qui englobe la synthèse des données probantes scientifiques réalisée par une équipe de recherche et deux tables rondes avec les principaux intervenants.

Les synthèses pour éclairer les décisions sont en grande partie financées dans le cadre des thèmes prioritaires de recherche de la Fondation. Toutefois, la Fondation possède une certaine latitude en dehors de ces domaines thématiques lui permettant de combler d'autres besoins importants du système au fur et à mesure qu'ils se présentent.

Quelle est la méthode pour réaliser une synthèse pour éclairer les décisions?

Un cadre expose la méthode suivie par la Fondation pour produire un rapport de synthèse destiné aux gestionnaires du système de santé et aux responsables de politiques. Ce cadre est constitué d'un maximum de huit étapes itératives comportant plusieurs activités connexes et présente diverses options et différents facteurs à prendre en considération au cours des étapes. Ce cadre a été créé principalement à l'intention du personnel de la Fondation, mais d'autres organismes intéressés à effectuer ou à financer des synthèses pourraient aussi s'en servir comme guide.

Quelles sont les autres synthèses financées par la Fondation?

Entre 1998 et 2006, la Fondation a financé huit synthèses dans le cadre de son ancien programme de synthèses pour les politiques.

Souhaitant aller de l'avant, la Fondation s'est engagée à financer un nombre croissant de synthèses pour éclairer les décisions. Elle profite de l'occasion pour expérimenter divers aspects de ce cadre de synthèse, vérifier la validité et l'utilité des différentes méthodes et, en conséquence, déterminer les meilleures pratiques.

Contexte

Le programme de synthèses pour éclairer les décisions a été élaboré en prenant en considération :

  • l'expérience acquise dans le cadre des huit synthèses commandées;
  • les analyses de l'environnement et de la littérature;
  • les résultats de trois documents de recherche et de quatre commentaires connexes émanant des décideurs sur les méthodes des synthèses commandées par la Fondation dans le cadre de son programme de recherches commandées, en partenariat avec le NHS Service Delivery and Organisation Research and Development Program; ces résultats ont été publiés dans le Journal of Health Services Research & Policy;
  • les résultats d'un examen systématique des types de données probantes et du processus de délibération;
  • les publications récentes - empiriques et conceptuelles - sur la science de la synthèse;
  • les résultats d'activités de consultation menées auprès de chercheurs et de décideurs.

Parmi les enseignements acquis figurent :

  • Souplesse : Un cadre de synthèse devrait être suffisamment souple pour permettre de répondre à divers types de questions, dont chacune peut varier en raison des méthodes, des publics, des produits, des activités de dissémination, etc.
  • But : Au moment d'effectuer une synthèse, il est important de déterminer d'entrée de jeu s'il s'agit d'une synthèse pour éclairer les connaissances — récapitulation des données probantes recueillies de manière scientifique — ou d'une synthèse pour éclairer les décisions, ce qui englobe l'analyse et les processus requis pour formuler des recommandations pour la prise de décisions dans un contexte politique ou de gestion précis.
  • Participation des décideurs : Plus une synthèse vise à contribuer à une décision particulière, plus les gestionnaires et les responsables de politiques devront collaborer étroitement au processus.
  • Données probantes : Les synthèses peuvent réunir divers types de données probantes scientifiques et de données informelles; cependant, ces dernières devraient être considérées comme un complément aux données probantes et non comme ayant la même valeur.
  • Recommandations : La formulation de recommandations constructives pour les gestionnaires et les décideurs constitue un élément important d'une synthèse pour éclairer les décisions.
  • Utilisation de la recherche : Des facteurs tels que les interactions entre les chercheurs et les responsables de politiques dans le domaine des services de santé et le caractère opportun semblent multiplier les probabilités d'utilisation des fruits de la recherche par les responsables de politiques. Par ailleurs, d'autres facteurs, par exemple les attitudes négatives individuelles à l'endroit des données probantes issues de la recherche et le manque de compétences et de savoir-faire, réduisent les probabilités d'utilisation de la recherche par les responsables de politiques.
  • Dissémination : Les méthodes de communication des résultats des synthèses devraient être adaptées en fonction des divers publics visés.
  • Expérimentation : Le moment est venu d'expérimenter divers modèles de synthèse, de vérifier la validité et l'utilité des différentes méthodes et de déterminer les meilleures pratiques.