Beaucoup Plus Qu’une Simple Visite: Examen des Politiques en Matière de Visites dans Certains Hôpitaux de Soins Actifs au Canada

La campagne Meilleurs ensemble : main dans la main avec les familles est un projet triennal lancé par l’Institute for Patient- and Family-Centered Care (IPFCC) – un organisme sans but lucratif établi aux États-Unis– en vue de modifier la notion de « visiteurs » associée aux proches pour les considérer plutôt comme des partenaires de soins dans les hôpitaux d’Amérique du Nord. En 2014, la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) a conclu un partenariat avec l’IPFCC pour mener au Canada la campagne Meilleurs ensemble. Les politiques sur la présence des familles permettent aux patients de désigner des membres de la famille, ou d’autres soignants, qui puissent participer à leurs soins et jouir d’un accès illimité à leurs proches durant leur hospitalisation. Les politiques sur la présence des familles font donc une distinction entre les membres de la « famille » – dont les visites sont illimitées et sans restriction – et d’autres « visiteurs » auxquels s’appliquent les politiques en matière de visites.

Ce rapport donne un aperçu des politiques sur les visites dans certains hôpitaux de soins actifs au Canada, échantillonnés entre février et avril 2015. Au total, 114 hôpitaux de soins actifs représentatifs de toutes les provinces et des territoires ont été inclus dans cette étude. L’échantillon compte 55 grands hôpitaux communautaires, 55 hôpitaux universitaires, deux hôpitaux communautaires de taille moyenne, un hôpital communautaire de soins de courte durée et un petit hôpital. Étant donné l’absence de grands hôpitaux dans les territoires du Canada, nous avons inclus un hôpital de taille moyenne et du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, et un petit hôpital du Nunavut.

La méthode d’enquête choisie visait à déterminer et à évaluer l’information publiquement accessible aux familles qui souhaitent visiter leurs proches pendant leur hospitalisation. À l’aide d’une méthodologie adaptée d’une étude existante1, les sites Web des hôpitaux ont été numérisés et notés en fonction de la mesure dans laquelle leurs politiques sont accommodantes pour les membres de famille et les visiteurs ainsi que de l’utilité de l’information sur les heures et les politiques de visites. Nous avons fait deux appels à chaque hôpital pour valider les heures de visites affichées sur les sites Web; nous n’avons pas cherché à obtenir de nouveaux renseignements ni de clarification au téléphone. La présente étude établit pour la première fois :

  1. l’ouverture des politiques des hôpitaux de soins actifs du Canada en matière de visites, affichées sur les sites Web des établissements pour informer les patients, les familles et les citoyens;
  2. si les politiques sur les visites sont affichées sur les sites Web de l’hôpital et si cette information est utile aux membres de famille et aux visiteurs;
  3. si l’information fournie au téléphone par les standardistes ou les enregistrements audio de l’hôpital sont conformes aux heures de visites affichées sur le site Web de l’hôpital.

Nous avons repéré au total 36 hôpitaux canadiens dont les politiques en matière de visites sont « accommodantes ». Bien que ces politiques n’aillent pas toutes jusqu’à assurer la « présence pleine et entière de la famille », ces établissements font montre d’un leadership dans ce domaine louable qui témoigne de leur engagement à créer des milieux propices aux soins centrés sur les patients et les familles. Cependant, les politiques de visites en vigueur, dont celles qui sont ouvertes, ne sont peut-être pas communiquées adéquatement au personnel, aux visiteurs et aux familles, et, par conséquent, leur application peut ne pas être uniforme. La cohérence des politiques sur les visites des différents hôpitaux pourraient réduire et éventuellement éliminer les disparités sur le plan de l’expérience des soins ainsi que la nécessité pour le personnel de déroger, au cas par cas, aux politiques de visites qui sont moins accommodantes.

Toutefois, changer les politiques sur les visites n’est pas chose aisée. Pour faire accepter des politiques plus accommodantes, il faut que s’amorce un dialogue entre le personnel, les patients, les familles, les soignants et la collectivité dans son ensemble. Il faudra un changement en profondeur pour que soit reconnu le rôle essentiel que les familles, les amis des patients ou les partenaires de soins désignés peuvent jouer dans les soins au patient et pour que l’on considérer les membres des familles non plus comme de simples « visiteurs », mais comme des partenaires de soins et des alliés en matière de qualité des services de santé et de sécurité des patients.

La FCASS encourage les hôpitaux du Canada à envisager la mise en oeuvre et la communication des politiques sur la présence des familles comme mesure concrète visant à offrir des services de santé davantage axés sur les patients et les familles. Les hôpitaux qui envisagent de changer leurs politiques sont encouragés à souscrire à la campagne Meilleurs ensemble menée par la FCASS, comme l’ont fait les hôpitaux qui ont déjà commencé le processus de changement et qui se préparent à adopter des politiques sur la présence des familles.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter www.fcass-cfhi.ca/MeilleursEnsemble.