Plaider pour le changement : Faire progresser la stratégie de gestion des maladies chroniques des T.-N.-O.

Recommandations du rapport

La conception et la mise en œuvre des projets d’amélioration pilotes constituent un pas important vers une stratégie intégrée de GMC à l’échelle territoriale. L’évaluation du projet a toutefois mis en évidence non seulement plusieurs facteurs liés à la communication, ainsi qu’au suivi et à l’évaluation du programme, mais aussi la nécessité de se pencher sur la disponibilité des ressources afin d’assurer l’amélioration continue de la GMC dans les T.N.‑O.

Le Ministère a formulé sept recommandations générales visant en partie à traiter de ces facteurs, ainsi qu’à maintenir les changements positifs obtenus dans le cadre du projet de GMC :

Recommandation n° 1 : Faire du soutien à l’auto-prise en charge (APC) une pratique courante pour l’ensemble du personnel de soins primaires dans les T.N.‑O.

Recommandation n° 2 : Adopter des politiques et des modalités normalisées en matière d’aiguillage clinique et d’échange d’information.

Recommandation n° 3 : Appuyer l’adoption de pratiques intégrées de gestion de cas pour les patients ayant besoin de soins chroniques complexes.

Recommandation n° 4 : Intégrer l’utilisation de guides de pratique clinique normalisés et fondés sur les données probantes pour d’autres maladies chroniques.

Recommandation n° 5 : Établir des lignes directrices claires et des modalités claires concernant le consentement du patient et l’échange d’information.

Recommandation n° 6 : Mettre en place des méthodes normalisées de collecte et de suivi des données pour toutes les initiatives de GMC.

Recommandation n° 7 : Harmoniser les efforts déployés avec le développement d’un système territorial d’information clinique pour appuyer la GMC. 

Veuillez noter que le rapport complet est seulement disponible en anglais.