Projet collaboratif de diffusion PREVIEW-ED©

Personne n’aime aller à l’hôpital. Et il est encore plus frustrant d’y aller pour rien.

Heureusement, Fraser Health, en Colombie-Britannique, travaille de concert avec la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) à la réduction du nombre de transferts évitables à l’urgence chez les aînés qui habitent un centre de soins en hébergement grâce au projet collaboratif de diffusion de PREVIEW-ED©.

Fraser Health, une des cinq régies de la santé en Colombie-Britannique qui assurent la gestion de programmes et de services régionaux, diffusera un outil visant à réduire les transferts à l’urgence chez les résidents des 80 centres de soins en hébergement de la région.

L’outil, intitulé Practical Routine Elder Variants Indicate Early Warning for ED (variantes pratiques de routine liées aux personnes âgées et annonçant les signes avant-coureurs du recours aux services d’urgence) ou PREVIEW-ED©, a été conçu par Marilyn R. El Bestawi, boursière du programme FORCES.

Le long nom de cet outil contraste avec sa simplicité. Il suffit de 8 à 15 secondes à un préposé aux services de soutien à la personne ou à un aide-soignant pour évaluer les signes, les symptômes et la gravité de quatre maladies (la pneumonie, les infections urinaires, la déshydratation et l’insuffisance cardiaque congestive) en fonction de neuf indicateurs qui permettent de détecter le déclin précoce de l’état de santé.

Dans les mots de Catherine Kohm, directrice de projet, Intégration des soins en hébergement, Fraser Health : « Notre organisme sait que le transfert des aînés fragiles dans le but de recevoir des soins de courte durée entraîne souvent une détérioration rapide de leur état de santé, particulièrement chez les résidents atteints de démence. »

Fraser Health a pris part à l’initiative de diffusion quand Mme El Bestawi cherchait une région où lancer un projet pilote.

« Quatre de nos centres se sont portés volontaires pour mettre l’outil à l’essai. Ils ont obtenu des résultats si concluants que le président‑directeur général a décidé d’en généraliser l’utilisation dans l’ensemble des 80 centres de soins en hébergement », selon Mme Kohm.

Fraser Health offre une gamme de services de santé à plus de 1,8 million de personnes vivant dans différentes communautés, comme Burnaby, White Rock et Hope (C.-B.).

« Les services en hébergement sont destinés aux adultes qui ne peuvent plus vivre seuls sans courir de risques en raison de leurs besoins complexes en matière de soins de santé. »

Catherine Kohm

Catherine Kohm, directrice de projet, Intégration des soins en hébergement, Fraser Health

Fraser Health a décidé de travailler avec la FCASS dans le but de généraliser l’utilisation de l’outil PREVIEW-ED©, principalement pour prodiguer des soins de grande qualité aux clients en foyers.

« Un transfert à l’urgence, où ils doivent rester pendant de longs moments sur une civière, peut perturber les résidents. »

Une visite à l’hôpital entraîne un déconditionnement chez ces personnes particulièrement fragiles, ce qui augmente les risques de détérioration de leur état de santé ou d’un événement iatrogène*.

L’outil PREVIEW-ED© permet une détection précoce, avant le début d’une pneumonie, d’une infection urinaire, d’une déshydratation ou d’une insuffisance cardiaque congestive. Ainsi, les résidents peuvent être évalués et traités sans quitter leur centre.

Les employés de plus de 90 % des 80 centres de soins en hébergement de Fraser Health ont reçu une formation, et l’outil en est à différentes étapes de mise en œuvre dans chaque centre. Les résultats se font d’ailleurs déjà sentir.

« L’objectif du projet pilote consistait à réduire le nombre de transferts à l’urgence de 25 %. Cependant, nous avons réussi à éviter 71 % des transferts. »

Fraser Health a également découvert que l’outil permet aux employés de détecter d’autres problèmes, comme les signes précoces de la grippe, en plus d’améliorer la communication.

« Les aides-soignants disposent maintenant de signaux concrets à observer chez les résidents au quotidien et peuvent ainsi communiquer de manière officielle des changements mineurs au personnel autorisé. »    

Selon Mme Kohm, un cas en particulier illustre bien les avantages de l’outil.

« Dans un des centres, l’évaluation d’une résidente avec l’outil PREVIEW-ED© n’indiquait pas qu’elle était atteinte d’une des quatre maladies. Cependant, l’aide-soignant a écrit dans le registre que la résidente n’avait pas l’air d’être dans son assiette. L’infirmier a ensuite communiqué l’observation de l’aide-soignant à la fille de la résidente, qui a décidé de rendre visite à sa mère. »

Elle est restée avec elle pendant deux jours puisque sa mère était sur le point de mourir.

La communication d’une observation a permis à cette femme d’être auprès de sa mère pendant les 48 heures qui lui restaient à vivre.

« Les mesures à prendre quand on observe un changement ne sont pas toujours claires, mais ce projet collaboratif de diffusion nous montre l’importance de la communication et de la perspicacité du personnel. Nous sommes satisfaits du partenariat entamé avec la FCASS et avons hâte de diffuser l’outil », selon Mme Kohm.

Les prestataires participent également de différentes manières : désignation de champions d’unité, formation par les pairs, et communication de témoignages de réussite et de stratégies d’amélioration.

La FCASS, Fraser Health et Interior Health mettront en œuvre le projet lié à l’outil PREVIEW‑ED© en deux étapes : la diffusion de l’outil dans les régions et l’évaluation de son utilisation.

La FCASS offre des webinaires et des outils d’apprentissage en ligne, en plus d’aider les organismes à offrir des ateliers en personne et à renforcer les capacités d’amélioration de la qualité.

Mme Kohm prédit un avenir prometteur à l’outil PREVIEW-ED© dans les activités de Fraser Health.

« Le président-directeur général de Fraser Health aime les solutions novatrices et est déterminé à répondre aux besoins des résidents. Quand vient le temps d’évaluer un processus, nous nous posons toujours la question suivante : est-ce qu’il améliore la qualité de vie des patients?

Dans le cas de l’outil PREVIEW-ED©, la réponse est : sans aucun doute. »

*se dit d’une maladie ou d’une blessure résultant des services prodigués par le personnel soignant.