Diffusion de l'approche « INSPIRED » des soins de la MPOC

 

 

Le problème

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une affection pulmonaire qui est commune, progressive, incurable, mais traitable et se caractérise principalement par la difficulté de respirer. La MPOC, qui est déjà une cause principale d'hospitalisation et de visites aux urgences au Canada, se classera bientôt au troisième rang des principales causes de décès à l'échelle mondiale. Selon une étude nationale des soins de la MPOC réalisée par l’Association pulmonaire du Canada, la majorité des provinces canadiennes font mauvaise figure.

Dans un scénario typique, une personne souffrant d'une MPOC modérée ou grave arrive aux services d'urgence en état de crise, manquant gravement de souffle (ce qu'on appelle une « exacerbation aiguë de la MPOC », ou EAMPOC), nécessitant l’admission à l’hôpital et une longue période d’hospitalisation. Néanmoins, une fois de retour à la maison et sans suivi précoce ni plan en prévision de la prochaine EAMPOC, le patient tombe souvent dans l’oubli avant que le cycle ne se répète inévitablement.

Cet état de choses s’observe dans les hôpitaux aux quatre coins du pays, ce qui est loin de répondre aux besoins de soins médicaux, psychosociaux et spirituels des patients et de leur famille dans une approche efficace, axée sur le patient et éclairée par les données probantes. Outre l'anxiété qui en résulte pour les patients et leur famille, cette situation pèse lourdement sur les ressources en santé. Le Canada dépense plus de 750 millions de dollars par an pour les exacerbations de la MPOC traitées en milieu hospitalier – et cette estimation ne tient pas compte des soins de routine.

À Halifax, en Nouvelle-Écosse, le scénario est le même. Seules les douleurs à la poitrine priment sur la MPOC comme raison médicale pour se rendre aux urgences du Queen Elizabeth II Health Sciences Centre (QEII HSC) de la régie régionale de la santé Capital (ou Capital Health). Les patients aux prises avec des EAMPOC représentent environ 300 hospitalisations par année, la durée des séjours étant en moyenne de dix jours et les dépenses annuelles pour les admissions s’élevant à près de 3 millions de dollars.

L'amélioration

Une équipe de Capital Health, dirigée par le pneumologue (et maintenant conseiller en matière d'amélioration clinique auprès de la FCASS) Dr Graeme Rocker, l’inhalothérapeute, Mme Joanne Michaud-Young ainsi que la professionnelle de soins spirituels et de la planification préalable des soins, Mme Cathy Simpson, a élaboré et mis en œuvre le programme INSPIRED de sensibilisation à la MPOCTM en 2010.

Le programme « INSPIRED » (Implementing a Novel and Supportive Program of Individualized care for patients and families living with REspiratory Disease – Mise en œuvre d’un programme novateur de soutien aux soins individualisés pour les patients et familles vivant avec une maladie respiratoire) est une approche proactive des soins offerts aux patients aux prises avec une MPOC avancée et à leur famille. En répondant aux besoins sous-jacents non satisfaits des patients atteints de MPOC modérée ou grave et de leur famille, le programme INSPIRED offre aux patients des soins plus individualisés et fondés sur une conception plus holistique, soutient les aidants naturels et réduit le recours aux soins en milieu hospitalier. Il vise à combler les lacunes dans les soins associés à la MPOC (et aux maladies chroniques) et aux défis que posent leur prise en charge et à offrir des services, plus humains et mieux coordonnés, qui facilitent la transition de l’hôpital au domicile, sensibilisent les patients et leur famille à l’auto-prise en charge et leur donnent confiance. Il comprend aussi un plan d'action qui leur permet de faire des choix éclairés sur les traitements à domicile et leur fournit de l’information sur le soutien psychosocial et spirituel ainsi que sur la planification préalable des soins.

INSPIRED Approaches to COPD

Membres de l'équipe du programme INSPIRED de sensibilisation à la MPOCTM au Queen Elizabeth II Health Sciences Centre à Halifax.

De gauche à droite : Mme Holly Kennedy, inhalothérapeute; Mme Catherine Simpson, professionnelle de soins spirituels et de la planification préalable des soins (à la retraite); Dr Graeme Rocker, directeur médical; Mme Jillian Demmons, responsable de la coordination et de l'évaluation et Mme Denise Nauss, aidante naturelle. (Membres de l'équipe absents de la photo : Mme Wendy Conrad, M. John Cushing, Mme Andrea Dale et Mme Jane Donovan, inhalothérapeutes; Mme Darcy Gillis, professionnelle de soins spirituels; Mme Heidi Blois, adjointe administrative et Mme Joanne Michaud-Young, cofondatrice du programme INSPIRED.)

L'impact

Six mois après leur inscription au programme INSPIRED au QEII HSC, on a constaté une amélioration de l’expérience des soins aux patients et aux familles, ainsi qu’une diminution de 60 % des visites aux urgences, de 63 % des hospitalisations et de 62 % des jours à l’hôpital.

La réduction des hospitalisations a permis d’économiser environ 977 000 $, soit trois fois plus que les coûts de fonctionnement annuels du programme INSPIRED. Ces réductions, qui se sont poursuivies pendant la période de suivi de 12 mois auprès des patients, ont donné lieu à une diminution de 52 % des visites aux urgences, de 55 % des hospitalisations et de 61 % du nombre de jours à l’hôpital. Les entretiens réalisés à l’issue du programme INSPIRED révèlent que les patients gèrent leurs symptômes avec plus d’assurance et sont disposés à discuter des objectifs du traitement thérapeutique, y compris de la planification préalable des soins de santé. La qualité des soins de transition (de l'hôpital à la maison) s'est aussi considérablement améliorée. Ces résultats, entre autres, ont été publiés en octobre 2014 par le Dr Graeme Rocker et Mme Jennifer Verma, directrice principale, Collaboration en matière d'innovation et d'amélioration de la FCASS, dans la revue à comité de lecture Clinical and Investigative Medicine. Au printemps 2014, le programme INSPIRED a reçu la désignation de Pratique exemplaire d’Agrément Canada pour la qualité remarquable de son leadership et de sa prestation des soins de MPOC.


« Je me sentais si seul avec ma maladie. Maintenant, des gens prennent soin de moi et je sais que je peux appeler quelqu’un si j’ai un problème. Je me sentirais si isolé, frustré et inquiet sans ce soutien. »

—Patient participant au programme INSPIRED

« Parfois, la panique s’installait […] C’était un soulagement énorme e savoir que je n’étais pas seule et que je pouvais faire appel à quelqu’un qui se sociait de moi […] Vous avez pris soin de ma mère avec tant de respect et de dignité. Je ne vous en remercierai jamais assez! »

—Aidante naturelle participant au programme INSPIRED


La diffusion

Le programme INSPIRED de sensibilisation à la MPOCTM est un programme qui vaut la peine d'être diffusé. En 2012, dans le cadre de la Collaboration des organismes de santé de l’Atlantique en matière d’innovation et d’amélioration, la FCASS a mis en contact le Dr Rocker et Mme Michaud-Young avec une équipe d'amélioration dirigée par Mme Valerie Pritchett, directrice des services cardiopulmonaires à Central Health (Terre-Neuve-et-Labrador) où la MPOC est la principale cause des visites aux urgences et des hospitalisations et, parmi toutes les maladies chroniques, celle qui est associée aux plus longs séjours à l'hôpital. Le Dr Rocker et Mme Michaud-Young ont aidé les équipes à déterminer les besoins de santé les plus urgents des patients et à y répondre. À l'automne 2014, l'équipe de Central Health a ouvert ses portes à un nouveau centre ambulatoire de pneumologie au James Paton Memorial Regional Health Centre de Gander (Terre-Neuve-et-Labrador), où le Dr Ethelbert Ugwoke, interniste, assure la prestation des soins. L'équipe de la région centrale de Terre-Neuve a aussi créé sa propre version du programme INSPIRED pour y inclure la télésanté.

INSPIRED

Équipe d'amélioration de la MPOC, Central Health, Terre-Neuve-et-Labrador.

Second rang, de gauche à droite : Dr Ethelbert Ugwoke, interniste; Mme Valerie Pritchett, directrice des services cardiopulmonaires et chef d'équipe; Mme Rosemarie Goodyear, présidente-directrice générale, Central Health; Mme Natalie Reardon, directrice de la planification et de l'évaluation des programmes; premier rang : Mme Jill Collins, chef en inhalothérapie au James Paton Memorial Health Centre; Mme Sherry Freake, chef de l’exploitation, Gander et les environs, et Mme Bev White, directrice de la santé publique et de la population.

L'approche « INSPIRED » de la MPOC TM: améliorer les soins et créer de la valeur est le second projet collaboratif de l’Initiative de diffusion des innovations dans les services de santé de la FCASS. Ces collaborations rassemblent des organismes de services de santé pour apporter des changements durables qui permettent d’améliorer l’expérience et les résultats pour les patients et les familles, de mieux coordonner les approches pour répondre aux besoins de santé complexes et de maximiser l’efficacité des services de santé. Grâce au soutien de Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd. (BICL), la FCASS a offert à 19 équipes des dix provinces du financement, de l’encadrement, des documents et outils didactiques et d’autres formes de soutien afin de transformer les soins des personnes vivant avec une MPOC et d'appuyer leurs aidants naturels.

INSPIRED

Lancement de l'approche INSPIRED de la MPOC : Améliorer les soins et créer de la valeur.

De gauche à droite : M. Richard Mole, président-directeur général, Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd. (BICL); M. Tom Closson, vice-président du conseil d'administration de la FCASS; M. David Smith, patient participant au programme INSPIRED; Dr Graeme Rocker, directeur médical, Programme INSPIRED de sensibilisation à la MPOCTM; Mme Jennifer Verma, directrice principale, Collaboration en matière d'innovation et d'amélioration, FCASS; M. Ernie Hampel, directeur général, Accès aux marchés, BICL.

En savoir plus »