Notre parcours de travail sur le discours concernant l’engagement des patients

par Nadine Morris Carol Fancott, Directrice | 13 nov., 2017 | 13 nov., 2017
Commentaires :

Cette semaine, la FCASS a accueilli Angela Morin en tant que Patiente partenaire dans l’équipe d’Engagement des patients et citoyens. Le processus de recrutement pour cette fonction a fait chaud au cœur : le nombre de patients partenaires qui ont proposé leur candidature nous ont démontré un bassin de talents, faisant preuve de dévouement, et ce qu’ils peuvent apporter pour améliorer le système de soins de santé et le restructurer. Je suis ravie qu’Angela ait rejoint notre équipe. Elle est une patiente partenaire très respectée avec une expérience approfondie du système de santé tant au niveau local, que régional, provincial et national; c’est une partenaire qui peut donner des avis personnels sur les pratiques d’engagement et des points de vue qui remettent en cause respectueusement le statu quo. Je suis également ravie pour ce que représente, à mon avis, cette fonction pour la FCASS.

Lorsque j’ai débuté à la Fondation en tant que directrice, Engagement des patients et citoyens, au début de cette année, j’ai rejoint l’organisation avec le sentiment d’humilité d’avoir le privilège d’occuper ce poste. Je savais que la FCASS avait grandement contribué au domaine de l’engagement des patients et des familles comme élément de proposition fort et précoce au sein du système de santé, donnant de la force aux organisations de soins dans tout le Canada. En examinant les quatre projets collaboratifs que nous avons menés jusqu’ici dans le domaine de l’engagement des patients et familles, j’ai pu voir comment ce portfolio avait évolué, nous entraînant de cet engagement que nous soutenons de la part des autres à l’incorporation de ces mêmes pratiques au sein de la FCASS pendant que nous élaborons, délivrons, mettons en œuvre et évaluons des activités et des projets collaboratifs. Nous reconnaissons volontiers que l’engagement des patients est un parcours et je vois se dessiner ce que va apporter ce rôle de patient(e) partenaire à la FCASS pendant que nous poursuivons notre périple. Le (ou la) Patiente partenaire n’est pas LE patient pour toutes nos équipes, mais plutôt il ou elle apportera sa voix sur le « comment » et le « pourquoi » de notre vouloir à travailler en partenariat avec des patients. La présence d’une patiente partenaire à la FCASS nous aidera à travailler le discours de l’engagement de manière homogène dans l’ensemble de l’organisation. Cela nous aidera également à nous engager d’une manière significative et exhaustive afin de donner forme à tout notre travail, entre les équipes, et à notre influence actuelle continue pour transformer les soins dans le système de santé canadien.

J’ai beaucoup réfléchi à ce que cela signifie de faire maintenant entrer une patiente partenaire à l’intérieur, au sein de notre personnel de la FCASS. Est-ce que cela commence à changer leur identité du « patient »? Commencera-t-elle à parler en utilisant le « jargon FCASS »? Qui représente-t-elle? Nous savons que l’engagement avec les patients n’est pas une tâche simple et pour l’admettre et continuer à poser ces questions, nous devons garder un œil ouvert sur notre travail. Ce qu’Angela nous apporte, et ce pour quoi son poste a été conçu, est de tirer profit de son expérience en tant que patiente partenaire, de nous aider à en savoir toujours plus, et d’inclure continuellement des partenariats significatifs avec des patients et des familles dans tout ce que nous faisons. S’engager avec les patients et les familles et créer un partenariat avec eux représentent un changement de culture; c’est une façon d’être, de prendre en compte, de respecter et d’écouter attentivement les points de vue des autres et d’accueillir des voix très différentes pour créer quelque chose de nouveau. Nous sommes sur la bonne voie dans ce périple!


Laissez un commentaire