1. Pourquoi avoir changé le nom en Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS)?

Notre nouveau nom, Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé – anciennement Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé – reflète plus fidèlement notre mission et notre mandat. Lors de la création de l'organisation en 1996, nos priorités étaient de réunir des chercheurs et des décideurs pour déterminer les lacunes dans la recherche appliquée des services de santé, pour financer les chercheurs qui se penchaient sur ces lacunes, ainsi que pour promouvoir les pratiques exemplaires en matière de prestation des services de santé et leurs résultats. Nous avons intensifié nos efforts, puis nous nous fixons comme priorités de trouver les meilleures approches pour optimiser les ressources consacrées à la santé, de répondre d’une façon plus coordonnée aux besoins de santé complexes et d'améliorer l’expérience et les soins pour le patient et la famille.

2. Comment le travail de la FCASS contribue-t-il à la santé des Canadiens?

Les collaborations que nous entretenons continuellement avec les dirigeants et les gestionnaires des systèmes de santé, les prestataires de première ligne, les patients et les familles se traduisent par une prestation des soins de santé plus efficace et plus efficiente. Notre approche d’appréciation, de conception, de mise en œuvre et d'évaluation fondée sur les données probantes a grandement facilité la diffusion des solutions optimales en matière de services de santé dans la plupart des régions du pays.

3. Quels sont les partenaires de services de santé de la FCASS?

Nous travaillons avec des partenaires de services de santé partout au Canada. Nous entretenons actuellement près de 50 partenariats visant à améliorer les services de santé aux Canadiens. Nos partenaires sont les ministères fédéraux, provinciaux et territoriaux de la Santé et des Finances, d'un océan à l'autre, dont les Instituts de recherche en santé du Canada, l'Association médicale canadienne, l'Association des infirmières et infirmiers du Canada, Agrément Canada, l'Institut canadien d'information sur la santé, la Commission de la santé mentale du Canada, Services de santé Alberta, Health Association Nova Scotia, Northern Health en Colombie-Britannique et le Consortium québécois, entre autres. La liste complète de tous nos partenariats à l’échelle régionale et pancanadienne :  à venir.

4. Quelle est la mission de la FCASS?

Nous avons pour mandat d'accélérer l'amélioration et la transformation des services de santé pour les Canadiens et les Canadiennes. À cette fin, nous collaborons avec des gouvernements, des responsables des politiques et des dirigeants du système de santé pour traduire les données probantes et les pratiques novatrices en politiques, programmes et outils concrets, ainsi que pour développer les qualités de leadership.

5. Est-ce que la FCASS fournit du financement pour la recherche?

Nous ne finançons plus la recherche sur les politiques de santé. Nous entreprenons, en revanche, des projets de recherche et d’évaluation liés à des questions de politique de santé en général en commandant des travaux de recherche et d’analyse, lesquels sont d’ailleurs de plus en plus liés aux collaborations que nous établissons avec des régions sanitaires, des provinces et des territoires dans le but de leur fournir l'analyse dont ils ont besoin et de les aider à accélérer, faire avancer et mettre en œuvre les améliorations de leurs services de santé.

6. En quoi la FCASS est-elle différente d’autres organismes d’amélioration des services de santé au Canada?

Nous travaillons main dans la main avec les dirigeants des services de santé afin d’appuyer les collaborations comme le meilleur moyen pour mettre en œuvre et renforcer les initiatives d’amélioration de la santé dans les provinces, les territoires et les régions. Nous faisons toujours preuve de créativité pour adapter notre approche unique fondée sur les données probantes afin de répondre aux besoins des dirigeants et des gestionnaires des services de santé. De concert avec ces derniers, nous nous employons à trouver la meilleure façon d’obtenir les résultats qu'ils se sont fixés. Pendant ces nombreuses années, nous avons ainsi constitué un solide réseau d'experts composé d’enseignants, de conseillers et de mentors qui sont de vrais chefs de file au Canada et à l’étranger.

7. La FCASS met-elle davantage l’accent sur l’appui à une meilleure gestion des maladies chroniques?

Nous continuons de soutenir, au moyen de l’innovation, la gestion de la santé et l’amélioration des services de santé, notamment les maladies chroniques. Au nombre des questions clés liées à la gestion des soins de santé au 21e siècle, figurent les taux élevés des maladies chroniques et les coûts qui augmentent plus rapidement que le taux d'inflation. Aussi nous fixons-nous trois buts principaux au regard desquels nous mesurons nos résultats :

  • des services de santé efficaces : optimiser les dépenses de santé;
  • des services axés sur le patient et la famille : améliorer l’expérience et les résultats pour le patient et la famille;
  • des services de santé coordonnés : assurer une approche plus coordonnée pour répondre aux besoins complexes en matière de santé.

8. Où puis-je en apprendre davantage sur le genre d’activité que la FCASS réalise?

Notre site Web (www.cfhi-fcass.ca) fait état de près de deux douzaines d’histoires à succès, des exemples d’activités que nous avons financées et facilitées diversement à travers le pays pour faire une différence dans la façon dont les services de santé sont dispensés tous les jours aux Canadiens. Nous augmentons d’ailleurs cette collection régulièrement. Nos collaborations sont au cœur de nos programmes et s'appuient sur notre approche unique et adaptable qui est basée sur les données probantes et l'expérience. Nous offrons également de l'éducation et de la formation, des publications ainsi que de la recherche, et nous partageons la vision d’une prestation en temps opportun des services appropriés et de grande qualité qui améliorent la santé des Canadiens.